On ne le dira jamais assez, la voie de gauche sert uniquement à dépasser.

Chaque année, c'est la même rengaine. Les vacances se présentent et c'est avec une grande joie que vous prenez la route pour vous rendre sur votre lieu de villégiature. Mais voilà, après seulement quelques kilomètres au volant de votre voiture, vous vous énervez et vous vous emportez pour des raisons - qui il faut le dire - sont légitimes. 

"Les gens ne savent pas conduire", combien de fois nous avons entendu cette phrase ? Et pourtant, il semblerait que nous soyons tous le chauffard de quelqu'un. Il y a ceux qui roulent beaucoup trop vite et qui se font traquer par les radars et les gendarmes, et il y a ceux qui roulent normalement (ou doucement), mais qui s'accaparent la voie de gauche comme si elle leur appartenait...

Ces automobilistes sont aussi agaçants et dangereux que les autres. Il n'y a pas pire qu'une voiture qui occupe la voie de gauche ou du milieu et qui est responsable de la formation d'une longue file (ou d'un mini bouchon) car personne n'ose la dépasser par la droite (cela étant bien sûr dangereux et interdit). Pire encore, vous avez beau "coller" ce type de conducteur pendant plusieurs longues minutes pour l'inciter à se rabattre, il persiste, s'énerve et vous prend carrément pour un fou du volant qui mériterait qu'on l'arrête et qu'on lui retire immédiatement le permis de conduire.  

Pourtant, et comme vous l'avez appris lors de vos leçons de conduite, les voies de gauche sont réservées aux dépassements, point final ! Ainsi, et en temps normal, vous devez utiliser la voie de droite. Si une voiture devant vous roule plus lentement, vérifiez d'abord qu'aucune personne n'est en train de vous dépasser avant d'actionner le clignotant pour effectuer le dépassement. Une fois la manœuvre effectuée, vous devrez rapidement vous rabattre sur la voie de droite. 

Cette règle, aussi simple soit-elle, a visiblement été oubliée par de nombreux automobilistes. Sur les autoroutes, vous êtes nombreux à vous approprier la voie de gauche (ou celle du milieu) et à ralentir le trafic routier. Sachez que le Code de la route interdit cette pratique dangereuse (code R412-9), en théorie, vous risquez une amende de 35 euros. Bref, si vous êtes ce type de conducteur, par pitié, ne le faites plus ! Et si l'un de votre entourage a tendance à s'oublier un peu trop sur la voie de gauche ou du milieu, dites-le lui.