Un fumeur sur deux jette ses mégots...

Une étude menée par Ipsos pour le compte de Vinci Autoroutes a prouvé que les Français n'hésitent pas à étendre leurs mauvais comportements en voiture, et ne se limitent pas à un manque de civisme au volant. Les automobilistes du pays ne sortent pas spécialement grandis lorsque l'on aborde le sujet de la propreté puisque l'étude révèle que 37 % des personnes interrogées avouent jeter leurs déchets par la fenêtre pendant qu'elles roulent sur l'autoroute, contre 33 % l'an dernier.

De manière surprenante, les jeunes ne semblent pas se soucier des problèmes écologiques que cela amène, puisque la moitié des 16/24 ans jette ses déchets par la fenêtre. Les fumeurs ne sont pas exempts de reproches, puisque la moitié d'entre eux avoue jeter ses mégots par la fenêtre en roulant, et ce en dépit des risques d'incendie que cela génère en bord de route, et évidemment de la pollution

 

Et pour enlever un peu plus le bénéfice du doute aux auteurs de telles pratiques, l'étude révèle qu'ils sont largement conscients des problèmes que cela soulève. En effet, 84 % des personnes jugent que cela peut dégrader le paysage et sa beauté, et 81 % admettent le risque de pollution des eaux et des sols généré en faisant ça. En revanche, 41 % estiment que ce n'est pas dangereux pour les autres automobilistes, et 28 % ne perçoivent pas le danger pour les agents d'entretien des sociétés d'autoroutes.

Pourtant, ce sont eux qui vont récupérer ces déchets directement sur la route et prennent des risques parfois inconsidérés pour le faire. Vinci Autoroutes révèle qu'environ un véhicule de patrouilleurs est percuté par semaine en étant sur le bas-côté. Sur le plan de la propreté, le concessionnaire autoroutier dévoile un chiffre impressionnant : 25 tonnes de déchets jetés de manière sauvage sont ramassés chaque jour sur le réseau... Nous ne pouvons qu'encourager nos lecteurs à ne pas participer à cela et à jeter leurs déchets dans les poubelles des aires de repos ou une fois arrivés à destination !