Essai Mazda3 (2019) – Le meilleur du passé conjugué au présent

Posons les bases d'entrée : cette nouvelle Mazda3 est une réussite. Pourquoi débuter un essai de la sorte alors que l'on pourrait confondre ça avec un excès d'enthousiasme ? Tout simplement parce que des voitures nous en essayons plusieurs dizaines par an, plus ou moins conventionnelles, et nous avons, depuis quelques années maintenant, le sentiment d'essayer à peu près toujours le même type de voitures. SUV, moteurs turbocompressés, système de conduite semi-autonome... On connaît la rengaine par cœur, et aucun constructeur n'y échappe, même Mazda. Pourtant, cette Mazda3 possède quelque chose qui la rend assez exceptionnelle, notamment concernant l'expérience de conduite. Mais avant de développer tout ça, revenons à des sujets beaucoup plus cartésiens.

Essai Mazda3 2019
Essai Mazda3 2019

Comme énoncé lors de nos précédents essais de modèles Mazda, la marque mérite clairement d'être plus connue en Europe. C'est un avis personnel mais que de nombreuses personnes partagent aussi. Malheureusement, Mazda ne cochait peut-être pas encore toutes les bonnes cases en matière de distribution, d'image de marque ou encore de consommations. L'année dernière, en France, Mazda a écoulé 11'129 voitures, soit un recul de 5,5 %. Le constructeur nippon explique cela par quelques problèmes d'approvisionnement dû à des soucis indépendants de leur volonté. L'année 2019 devrait être meilleure, notamment avec l'arrivée de la Mazda3, ce qui devrait permettre à la marque japonaise de franchir la barre des 12'000 unités. Diffici...