Mazda a fait sensation au Salon automobile 2024 de Tokyo en laissant entrevoir le retour de la voiture de sport à moteur rotatif. En outre, elle a présenté deux concepts modifiés sous la bannière Mazda Spirit Racing. Si les voitures personnalisées sont légion au TAS, il s'agit après tout du SEMA japonais, l'histoire ne s'arrête pas là.

Les Mazda Spirit Racing RS et Spirit Racing 3 vont en effet entrer en production. La première est basée sur la MX-5 Miata vendue localement sous le nom de Roadster, tandis que la seconde est la Mazda3 à hayon. Bien que tous les détails n'aient pas encore été annoncés, les nouveaux produits sont actuellement en cours de développement et seront vendus sous la marque Mazda Spirit Racing.

Concepts Mazda Spirit Racing RS et Spirit Racing 3

L'objectif est de mettre sur le marché des voitures axées principalement pour la piste, dotées de suspensions et d'améliorations aérodynamiques qui s'appuient sur les enseignements tirés des Super Taikyu Series. En outre, la Miata et la 3 ont subi quelques changements esthétiques à l'intérieur, mais il n'y a malheureusement aucun mot sur une augmentation de la puissance pour l'une ou l'autre. Il y a quelque temps, le responsable du programme MX-5, Shigeki Saito, a annoncé que des "éditions spéciales très cool" étaient en préparation pour le sympathique roadster, mais cela ne signifie pas nécessairement que des moteurs plus puissants sont prévus.

En attendant, ces deux concepts partagent le logo Mazda Spirit Racing et roulent sur des jantes Rays chaussées de pneus Bridgestone Potenza. Basée sur la ND3 récemment lancée, la Miata est équipée d'une paire de sièges baquets Recaro avec harnais de course et d'un volant gainé d'Alcantara avec un repère rouge à 12 heures. Elle arbore également un kit de carrosserie avec des décalcomanies, un embout d'échappement élargi (au lieu de deux plus petits) et des freins Brembo.

La Mazda3 est dotée d'un becquet avant inhabituellement grand, de jupes latérales élargies et d'un aileron arrière en fibre de carbone. Elle a également des sorties d'échappement plus grandes, ainsi que des freins Brembo et ce qui semble être une suspension plus rigide à en juger par la hauteur de caisse plus basse. Des sièges Recaro, des surpiqûres rouges et des détails en Alcantara rehaussent l'habitacle par ailleurs standard.

Nous avons l'impression que Mazda Spirit Racing évolue vers une renaissance indirecte de Mazdaspeed. Espérons que la voiture de sport à moteur rotatif annoncée par le concept Iconic SP sera placée au sommet de la gamme.