En voilà une idée saugrenue ! Comparer l’accélération d’un break à celle d’un bolide exotique. Un vrai non sens. Sauf qu’il s’agit ici du break Audi RS6, fort de 560 ch (voire 605 lorsqu’il est pourvu du pack Performance) et que l’Audi R8, elle, ne dispose "que" de 540 ch…

Globalement, la R8 semble pourtant imbattable avec son rapport poids-puissance très avantageux. Elle embarque un V10 de 5.204 cm3 qui génère donc 540 ch à 6.500 tr/min. De quoi propulser l’engin à 318 km/h en toute décontraction, tout en étant à même de pulvériser le 0 à 100 km/h en seulement 3,6 secondes.

Face à elle, un break de 560 ch produits ici par un V8 flanqué de deux turbocompresseurs, qui affiche une cylindrée de 3.993 cm3. La vitesse de pointe est par contre limitée à 250 km/h (sauf si l’on opte pour le pack Performance) tandis que le 0 à 100 km/h est exécuté en 3,9 secondes. Nous vous épargnerons les valeurs de consommation et d’émission de CO2, peu relevantes dans le cas de ces authentiques bombes sur roues.

A lire aussi : La BAC Mono plus rapide que la McLaren P1 GTR !

Ces éléments connus, on ne peut être que curieux à l’idée de voir ces deux bolides s’affronter sur une piste. Une fois lancées dans ce drag race, on remarque que la RS6 et son "petit" V8 prennent rapidement l’avantage au démarrage (du moins jusqu’à 96 km/h), où elle est deux dixièmes plus rapide que la R8 Spyder. Cette dernière prend ensuite la relève pour terminer l’exercice au coude-à-coude. Et la RS6 de se révéler ainsi très impressionnante !

Source: Autoexpress