Ford et Peugeot, même stratégie ?

Visiblement la tendance ne semble pas s'inverser. Après les absences de Ford, Mazda, Volvo ou encore Lamborghini à l'occasion du dernier Mondial de l'Automobile de Paris, c'est au tour de Peugeot de commencer à bouder les salons internationaux. En effet, la marque sochalienne a annoncé ne pas participer au prochain Salon de Francfort qui aura lieu en septembre 2017. Le constructeur annonce officiellement vouloir concentrer ses dépenses sur un autre type de communication axé davantage sur la communication digitale et ne cache pas qu'un déplacement en Allemagne est un investissement à perte.

Le dernier Mondial de l'Automobile a été marquée par une baisse des fréquentations de 14%, une diminution justifiée par les récents attentats commis en France d'après les organisateurs, mais en interrogeant les visiteurs, c'est avant tout car le programme faisait beaucoup moins rêver avec les absences de marques prestigieuses comme Lamborghini, Aston Martin ou Rolls-Royce.

Lire aussi:

Concernant l'annonce du retrait de Peugeot pour le prochain salon allemand, c'est Guillaume Couzy, actuellement directeur marketing de la marque au lion, qui s'est fait porte-parole à nos confrères d'Autoactu. L'explication est très simple : La marque souhaite se concentrer sur un nouveau redéploiement des ressources et des dépenses en axant davantage leur communication au niveau du digital. En l'espace de trois ans, la part du budget média au sein du constructeur sochalien est passée de 15 à 30% pour atteindre 50% d'ici la fin de la décennie. Une stratégie qui n'est pas sans rappeler celle de Ford à l'heure actuelle.

Peugeot souhaite avant tout se concentrer sur les domaines qui apportent de la valeur ajoutée à la marque, les salons automobiles seront donc traités au même niveau que les investissements liés au marketing par exemple. C'est-à-dire qu'à Francfort par exemple, l'investissement réclamé pour participer à un tel événement se fait forcément à perte puisque les acheteurs ne se trouvent pas en Allemagne. En effet, la marque occupe seulement 1,7% de part de marché outre-Rhin. Peugeot aimerait également se concentrer sur des événements plus participatifs en faisant notamment essayer ses voitures plus régulièrement et autrement qu'en passant par les concessionnaires.

On devine donc que ce n'est pas à l'occasion de cet événement que le restylage de la Peugeot 308 interviendra, on table plutôt sur une présentation à l'occasion du Salon de Genève en mars prochain, et ce n'est pas non plus là que Peugeot présentera sa nouvelle 508 prévue logiquement pour cette année aussi.