La marque aux chevrons à la reconquête des sommets...

Après une année de pause, Citroën s'apprête à effectuer son retour en WRC en 2017. A un mois de l'ouverture de la saison, avec le rallye de Monte Carlo, le constructeur français veut retrouver les sommets après avoir été dominé par Volkswagen et sa Polo R WRC pilotée par Sébastien Ogier depuis quelques saisons.

Avec le retrait de l'équipe allemande, la principale adversité viendra des Hyundai i20, des nouvelles Toyota Yaris qui accompagne également le retour de Toyota en championnat du monde, sans oublier les Ford Fiesta M-Sport, dont l'une sera pilotée par Sébastien Ogier.

Lire aussi:

Après la Xsara (2001 à 2005), la C4 (2007 à 2010), puis la DS3 (2011 à 2015), Citroën a ainsi choisi la base de la nouvelle C3 pour son retour en WRC.

La voiture est dotée d'une moteur 1,6 litres turbo, développant 380 chevaux à 6'000 tours/minutes, pour un couple de 400 Nm à 4'500 tours/minute, couplé à une boîte séquentielle six rapports. Comme le permet la nouvelle réglementation, la nouvelle C3 dispose de jupes élargies, et d'un gain de puissance de 80 chevaux par rapport à l'ancienne voiture.

Le fer de lance de Citroën Racing sera Kris Meeke, aux côtés de son copilote Chris Nagle, qui tentera d'aller chercher le titre mondial en 2017. L'Irlandais sera secondé par les jeunes Stéphane Lefebvre et Craig Breen, qui alterneront sur la seconde C3 WRC en début de saison, en attendant que chacun puisse disposer de sa propre voiture.

Une quatrième C3 WRC sera engagée sur certaines épreuves pour Sheik Khalid Al Qassimi, associé à Chris Patterson.

Ainsi armée, l'équipe Citroën espère renouer avec son glorieux passé, du temps du champion des champions, Sébastien Loeb, et ses neuf titres mondiaux.

Citroen C3 WRC 2017

Citroën C3 WRC 2017