Le constructeur roumain s’offre même un record historique de vente !

C’est le succès d’un pari lancé 13 ans plus tôt par Louis Schweitzer. L’ancien patron du Groupe Renault voulait lancer une voiture à bas prix, la Dacia. 5000 euros pour une auto, l’idée était un peu folle, mais force est de constater que, sur le long terme, elle a bien fonctionné. Certes, la Logan a commencé sa carrière à 7500 euros, mais les Sandero, Lodgy et Duster sont venus compléter une gamme abordable.

2017 Dacia Sandero & Logan facelift

2016 a été une année faste pour Dacia, avec 112'111 véhicules vendus en France. Soit une progression de 12,1% en un an. Un record pour l’entreprise roumaine, qui représente tout de même un sixième des ventes du Groupe Renault en France. La marque s’offre ainsi 4,6% de parts de marché sur le sol français.

Lire aussi:

Un succès qui se doit en grande partie par le succès de la Sandero, qui représente la moitié des ventes de Dacia. Cette dernière s’est vendue à 56'199 exemplaires, soit 2,8% des parts de marché. La voiture roumaine se permet même de devancer sur le fil la Citroën C3, meilleur modèle du constructeur aux chevrons en 2016.

Le Dacia Duster s’est hissé, lui, à la 13e place du palmarès des voitures les plus vendues en France, avec 36'428 exemplaires. Le Dacia Lodgy, lui, a attiré 7'557 clients (69e place), le Dokker 5'587 (89e place).

Dacia Duster Black Touch
2016 Dacia Logan Paris Motors Show
Dacia Facelift Dokker/Dokker Van/Lodgy

Seule ombre au tableau ? La baisse importante des ventes de véhicules utilitaires, avec 1582 exemplaires vendus (-39%). Faut-il vraiment s’en inquiéter, quand les ventes de voitures particulières progressent de 13,4% ?

Lire aussi: