Porsche redécouvre opportunément son histoire.

C'est désormais une habitude, les constructeurs piochent dans leur histoire pour célébrer le lancement d'un nouveau modèle. Ainsi, Škoda a récemment redécouvert le 4X4 Trekka de 1966, l'idée étant évidemment de légitimer l'arrivée du Kodiaq.

Chez Porsche, on se lance donc à l'assaut du marché des breaks avec la nouvelle Panamera Sport Turismo, présentée à l'occasion du Salon de Genève. Pourtant, il ne s'agit pas tout à fait d'une première pour le constructeur de Stuttgart. En effet, ce dernier a mis un orteil dans ce segment dès 1984, avec l'atypique 928-4.

Lire aussi :

La 928-4 était un vrai break de chasse, notamment parce qu'elle se contentait de trois portes. Avec ses cinq portes, la Panamera Sport Turismo serait plutôt à classer dans la catégorie des breaks sportifs, contrairement donc à ce qu'indique Porsche. Mais l'important n'est pas là, puisque cette vidéo nous permet surtout de redécouvrir un véhicule intéressant à bien des égards. Dérivée d'une 928 S, cette originale variante quatre places fut allongée de 25 cm. Au-delà de cette silhouette bien à elle, elle jouit également de petites spécificités plus discrètes telles que les projecteurs avant revus ou l'intérieur en cuir vert.

Porsche 928-4
Porsche 928-4

Sur le plan technique, ce shooting brake très réussi embarque un V8 5 litres développant 310 ch. Le poids est relativement raisonnable (1625 kilos) et la vitesse de pointe est de 260 km/h. Initialement offerte à Ferry Porsche, la 928-4 est aujourd'hui la propriété du musée Porsche, qui l'a notamment exposée lors du dernier salon Rétromobile. 

Finalement, au regard de ce concept et de la nouvelle Panamera Sport Turismo, un constat s'impose assez naturellement : en trois ou cinq portes, les breaks signés Porsche sont toujours de vraies réussites esthétiques ! 

Lire aussi :

 

Porsche 928-4 Stuggart