Une Fiat 500 dotée de roues arrière centrales, ça existe.

Le Nürburgring est un des circuits automobiles les plus connus au monde. Les constructeurs s'y rendent régulièrement afin de peaufiner les réglages de leurs nouveautés et le tracé allemand est aujourd'hui un repère apprécié des photographes espion. Mais l'enfer vert accueille aussi des véhicules particuliers, comme cette Fiat 500 dotée d'un étrange train arrière.

Fiat 500 trois roues
Fiat 500 trois roues

À la vue de cette voiture, on se demande quelles sont les motivations à l'origine de ce changement. En réalité, cette 500 appartient à la famille des Ellenators, des voitures accessibles dès l'âge de 16 ans en Allemagne. Naturellement, celles-ci obéissent à quelques impératifs pour coller à la législation en vigueur. La voie arrière de la voiture ne doit pas dépasser les 46,5 cm de largeur tandis que la puissance du moteur plafonne au mieux à 20 ch. En outre, la vitesse maximale est bridée à 90 km/h.

Lire aussi :

Les transformations requises coûtent entre 4500 et 5000 euros en moyenne. Au-delà des dégâts esthétiques (on remarquera au passage les fausses roues qui tentent de sauver les meubles), ces changements ont sans doute une influence sur le comportement de la voiture. Mais qui sait, celle-ci devient peut-être plus joueuse. À défaut de l'essayer pour vous faire votre propre avis, vous pouvez tout de même admirer cette Fiat 500 à l'assaut du Nürburgring dans la vidéo suivante (à partir de 3'47).

 

Source : Auto Evolution

Lire aussi :

Abonnez-vous à la newsletter

Fiat 500 Nürburgring