Le TX5 arrivera sur les routes anglaises avant la fin de l'année.

Les taxis londoniens font peau neuve pour se plier aux nouvelles législations mises en place par la municipalité de Londres. Ainsi, l'ancien TX4 carburant au diesel tire sa révérence au profit du nouveau TX5, qui opte pour une motorisation hybride. Fort heureusement, les choses n'ont pas beaucoup évolué sur le plan esthétique et le charme typiquement britannique des black cabs est toujours bien présent. Sous le capot en revanche, les choses auront un parfum plus scandinave.

Lire aussi :

En effet, la motorisation hybride plug-in du TX5 sera directement fournie par Volvo. D'autres pièces seront empruntées au constructeur suédois, à l'image de l'écran tactile ou de certains éléments des suspensions arrière.

En réalité, tout cela obéit à une logique implacable : Volvo et Taxi Company - le constructeur de ces fameux black cabs - appartiennent tous les deux au chinois Geely, qui développe ici de nouvelles synergies (un concept décidément très à la mode dans l'industrie automobile).

Dans le détail, la batterie LG Chem, d'une capacité de 33 kWh, est alimentée par un trois cylindres 1,5 litre Volvo. Les moteurs électriques sont d'origine Siemens tandis que la plate-forme en aluminium est spécifique. Notons au passage que Siemens et LG Chem sont également deux partenaires de Volvo.

Propriétaire de Taxi Company depuis 2013, le chinois Geely espère séduire de nouveaux marchés avec ce black cab vertueux, capable de se plier aux législations de plus en plus strictes qui fleurissent un peu partout dans le monde. À Londres par exemple, tous les taxis devront être capables de rouler en mode "zéro émission" dès 2018, ce qui exclut de fait tout ce qui n'est pas électrique ou hybride.

Source : Automotive News

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand