Pratique pour se garer cela dit.

Souvent, les normes américaines défigurent les plus belles créations automobiles du moment. Récemment, c'est la superlative Chiron qui en a fait les frais. En effet, Bugatti a dû greffer deux disgracieux appendices en plastique sur l'arrière de la voiture, visiblement pour répondre aux exigences des compagnies d'assurance locales.

Lire aussi :

Guidée par des motivations protectionnistes, cette politique contraignante n'est pas nouvelle. La preuve, cette Lamborghni Countach de 1987 fait également partie des victimes des normes américaines (aux côtés de certaines Porsche 911, de Citroën SM et de bien d'autres encore). L'avant arbore en effet un immense pare-choc noir qui n'a rien à envier aux pare-buffles des gros 4X4 américains. La poupe n'échappe non plus au massacre, avec là aussi une profusion de plastique noir.

Lamborghini Countach

Mais dans le fond, plastiques noirs ou pas, cette Lamborghini Countach reste malgré tout fort désirable. La robe Rosso Siviglia colle bien à l'esprit sauvagement latin de cette 5000 Quattrovalvole, qui abrite un V12 de 420 ch. Avec 10'464 km au compteur, cet exemplaire a semble-t-il connu une vie assez paisible. En conséquence, la Countach n'a pas vraiment souffert des affres du temps, même si les bas de caisse sont légèrement abîmés. Habillé d'une sellerie cuir marron, l'habitacle affiche pour sa part un bel état de fraîcheur.

Lamborghini Countach
Lamborghini Countach
Lamborghini Countach

Avec seulement 610 voitures produites, la Lamborghini Countach 5000 QV est une voiture rare. Pourtant, il semblerait ici que les enchères autour de cet exemplaire n'aient pas atteint le prix de réserve.

Source : Bringatrailer

Note : la vidéo a été tournée en 2010

Lire aussi :

1987 Lamborghini Countach 5000 QV