En passant par la Belgique, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, la Finlande et le Lichtenstein

C’est toute l’Europe qui a développé un savoir-faire automobile. Les pays qui composent l’espace européen disposent d’une production artisanale riche et diversifiée. Intéressons-nous ici à quelques-unes des propositions venues de la Belgique, de la Croatie, du Danemark, de l’Espagne, de la Finlande et du Lichtenstein.

Lire aussi:

Edran (Belgique)

La marque belge Edran a été fondée en 1984 par André Hanjoul mais il a fallu attendre 1994 pour voir apparaître le premier modèle, le Spyder Mk I, dont l’avant n’est pas sans rappeler celui d’une Ginetta G12. En 2012, Edran a fait part de son intention de développer un nouveau modèle, l’Enigma, sportive mue par un V12 développant 820 ch. On est cependant sans nouvelle depuis. Peut-être en saurons-nous davantage d’ici 2022…

Artisans européens

Gillet (Belgique)

C’est "le" constructeur artisanal belge. Tony Gillet s’est imposé comme un acteur pérenne du monde de l’automobile d’exception depuis qu’il a commercialisé la première Vertigo en 1994. Ce modèle, qui est doté d’un châssis en carbone, n’a cessé d’évoluer jusqu’à la Vertigo .5 Spirit lancée en 2011. Outre son esthétique à nulle autre pareille, la Gillet hérite d’un V8 4,2 litres de 430 ch d’origine Maserati qui n’a que 990 kg à propulser.

Artisans européens
Artisans européens

Imperia (Belgique)

Look désuet et motorisation électrique pour la marque Imperia qui vient d’être reprise par Laurent Minguet, patron de la société EVS spécialisée dans les ralentis d’images. Si la première vie d’Imperia s’est étalée de 1904 à 1958, une première renaissance avait eu lieu en 2008. Cette année-là fut dévoilée une GP à motorisation hybride à l’état de projet avancé… et roulant. C’est maintenant une version évoluée et entièrement électrique de la GP qui est attendue.

Artisans européens
Artisans européens
Artisans européens

Minerva Automobiles (Belgique)

Minerva est une très ancienne marque automobile belge puisqu’elle a été fondée en 1897. Depuis 2014, la marque a pour projet de revenir avec la JM Brabazon, une hypercar dont le V12 biturbo est associé à trois moteurs électriques pour développer une puissance de 1 200 ch permettant d’afficher un rapport poids-puissance unitaire. Reste la question qui fâche : à quand une concrétisation ?

Artisans européens
Artisans européens

 

Vous aimerez aussi:

Rimac (Croatie)

Un constructeur en Croatie ? Oui, c’est possible. Il s’appelle Rimac Automobili et commercialise au compte-goutte la Concept_One dont la puissance est déjà passée de 1 088 ch à 1 224 ch alors qu’une version encore plus évoluée dénommé Concept_S devrait bientôt proposer 1 384 ch ! Chaque Rimac est particulièrement exclusive puisque seulement huit unités de la Concept_One seront produites en tout et pour tout… Quant à la Concept_S, deux exemplaires sont prévus. Encore très jeune, puisque fondée en 2009, Rimac prépare d’ores et déjà un deuxième modèle dont la production devrait atteindre les vingt exemplaires. C’est Byzance !

Artisans européens

Zenvo (Danemark)

Cette marque d’hypercars nous vient du Danemark. Fondée en 2007, elle propose depuis 2009 la ST1 dont la dernière évolution, la TS1 GT, a été présentée à l’occasion de l’édition 2017 du salon de Genève. Celle-ci célèbre d’ailleurs le dixième anniversaire de la marque. À l’occasion du même salon, Zenvo a annoncé la signature d’un partenariat avec l’horloger suisse Rebellion qui dispose par ailleurs d’une écurie de course impliquée cette saison dans la catégorie LMP2 en FIA WEC et en IMSA. La ST1, dans sa définition actuelle, délivre 1 163 ch grâce à son V8 5,8 litres à double compresseur.

Artisans européens
Artisans européens

Aspid (Espagne)

Mettons le cap au sud. L’Espagne compte quelques artisans qui valent le détour. Au début des années 2010, l’entreprise IFR Automotive lançait la marque Aspid avec d’ambitieux projets qui n’ont pas pu se concrétiser à ce jour. Les SS, sorte de Lotus 7 contemporaine, et GT-21 promettaient performance et radicalité. Pesant respectivement 740 kg et 990 kg, elles affichaient des puissances de 402 ch et 450 ch. La SS se fit remarquer dans la presse anglaise spécialisée mais les investisseurs, qui sont toujours invités à se manifester sur le site officiel (sic), n’ont pas dû être suffisamment nombreux.

Artisans européens
Artisans européens
Artisans européens

GTA (Espagne)

De son vrai nom Spania GTA, ce constructeur aura mis du temps pour mettre au point sa Spano dont la production est limitée à 99 exemplaires. Outre son style, la Spano se distingue par sa motorisation puisqu’il s’agit de l’un des rares V10 de la planète automobile. Ce bloc dérive de celui de la Dodge Viper mais il hérite ici de deux turbocompresseurs pour développer la puissance plus que respectable de 925 ch. La Spano atteint une vitesse de pointe de 370 km/h.

Artisans européens
Artisans européens

Tauro (Espagne)

C’est en 2010 que Tauro Sport Auto fit son apparition. L’entreprise située à Valladolid se proposait de partir d’une base de Pontiac Solstice en y greffant un bloc V8 d’origine GM/Chevrolet délivrant 440 ch. Esthétiquement réussie, la Tauro V8 rencontra un succès d’estime qui lui permit d’être commercialisée dans plusieurs pays. Quelques variantes furent même développées autour du Spider originel : les Coupé, Saeta et Portago. On attend maintenant de voir les versions de compétition à l’œuvre.

Artisans européens

Tramontana (Espagne)

Voici sans doute l’une des réalisations les plus étonnantes au monde. Il s’agit en effet d’une 1+1 particulièrement sophistiquée. Lancée en 2007, elle a depuis évolué régulièrement. Dans sa dernière variante, dénommée XTR, elle peut recevoir au choix un V10 5,2 litres atmosphérique de 600 ch ou un V12 5,5 litres biturbo de 888 ch. Fabriquée à seulement quelques unités chaque année, elle pèse un peu moins de 1,3 tonne.

Artisans européens
Artisans européens

Toroidion (Finlande)

Encore une hypercar, en provenance cette fois-ci de Finlande : la Toroidion 1MW. Fondée en 2010, la marque finlandaise a dévoilé sa 1MW sous la forme d’un concept car cinq ans plus tard. Son petit nom signifiant "un mégawatt" cette hypercar développe l’équivalent de 1 360 ch grâce à sa motorisation électrique. Outre une fiche technique ambitieuse, la Toroidion 1MW étonne par ses lignes qui paraissent presque frêles. Attendons maintenant la suite.

Artisans européens
Artisans européens
Artisans européens

NanoFlowcell (Lichtenstein)

C’est au Lichtenstein que l’on trouve un constructeur proposant certaines des automobiles les plus originales du moment. Il faut dire que les NanoFlowcell sont toutes alimentés par des batteries à flux ne consommant que de l'eau salée. Pour le moment toutefois, les différents modèles dévoilés, qu’ils se nomment Quantino, Quant F, Quant e-Sportlimousine ou encore Quant 48Volt, restent toutes à l’état de concepts qu’il nous tarde pourtant de voir effectivement sur route. Depuis 2014 et la présentation de la Quant e-Sportlimousine, NanoFlowcell fait chaque année étalage de son savoir-faire au salon de Genève tout en ayant réussi à imposer un style typique, ce qui n’est pas le moindre de ses mérites.

Artisans européens
Artisans européens

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand