Un 4x4 pur et dur qui a fait la réputation de la marque aux diamants.

Bien que l'origine de la marque japonaise Mitsubishi remonte à 1870, il faut attendre jusqu’en 1917 pour que le constructeur présente sa première automobile. La firme aux diamants est alors une branche parmi d’autres d'un groupe industriel japonais, qui comprend des domaines aussi variés que l'aviation, les banques et les assurances.

La première voiture à sortir des chaînes d’assemblage se nomme Model A, en réalité une Fiat Tipo 3 adaptée au marché japonais. Bien des années plus tard, c'est le 4x4 Pajero qui va permettre à la marque de se faire connaître au niveau mondial. Présenté sous la forme d'un concept en 1973 au Salon de Tokyo, il est commercialisé en 1982.

 

Disponible en deux puis cinq portes, il reçoit la transmission intégrale et les roues avant indépendantes. Et contrairement à ses concurrents, sa gamme de motorisations est très large : 4 cylindres essence – atmo et turbo –, V6 essence, Diesel – atmo et turbo.

Lire aussi:

Plus diffusée chez nous, la deuxième génération reçoit une déclinaison cabriolet. Aujourd'hui, s'il demeure un véritable 4x4, le Pajero s'est embourgeoisé afin de mieux résister à la génération des SUV et Crossovers, bien plus économes en carburant.

Mitsubishi fête ses 100 ans de production automobile - Retour sur le Pajero