Une sorte d'Ateca Cupra tchèque.

À peine dévoilé, le Škoda Karoq alimente déjà de nouvelles rumeurs. Comme souvent chez le constructeur tchèque, c'est la possible arrivée d'une version RS qui est au centre des spéculations. En marge de la présentation du SUV compact, le PDG de Škoda, Bernhard Maier, a en effet affirmé qu'il existait "évidemment une demande" pour un Karoq RS.

Lire aussi :

Est-ce à dire que le constructeur tchèque s'apprête à sauter le pas ? "Nous enquêtons. Nous n'avons pas encore pris de décision finale. Mais il pourrait y avoir au moins une discussion importante à ce sujet", explique Bernhard Maier.

Pour l'heure, il est donc difficile d'avancer telle ou telle caractéristique technique concernant cette hypothétique version RS. Cela dit, en cas de lancement effectif, le Karoq pourrait éventuellement opter pour le quatre cylindres 2,0 litres de 300 ch que l'on retrouvera bientôt sous le capot du SEAT Ateca Cupra. Tous deux issus du groupe Volkswagen, ces proches cousins partagent en outre la même plate-forme. Pour l'heure, le moteur le plus puissant du Karoq plafonne à 190 ch (il s'agit du 2,0 litres TDI).

Par ailleurs, Bernhard Maier a laissé entendre qu'une déclinaison hybride rechargeable pourrait un jour peut-être intégrer le catalogue, sans donner plus d'informations. Pour rappel, le premier membre de la famille Škoda à bénéficier de ce type de motorisation sera la Superb, en 2019.

Source : Autocar

Illustration : Virtuel-car

Lire aussi: