Une telle voiture se mérite.

Comme toutes les voitures exceptionnelles, la Challenger SRT Demon risque d'attirer les spéculateurs en tout genre. Dodge le sait bien et compte à ce titre en contrôler la distribution pour éviter ce phénomène. Pour rappel, seuls 3300 exemplaires de SRT Demon verront le jour.

2018 Dodge Challenger SRT Demon

Pour Dodge, la lutte contre la spéculation passe par un contrôle étroit du réseau de vente. Les concessionnaires qui souhaiteront récupérer une ou plusieurs Demon devront avoir vendu au moins deux SRT Hellcat au cours des douze derniers mois. L'attribution des voitures se fera également en fonction des performances commerciales du concessionnaire. 60% de la décision sera basée sur ses ventes de SRT Hellcat, 40% sur ses ventes de Charger et Challenger. Enfin, priorité sera donnée aux concessions qui vendront la SRT en dessous ou au niveau du prix indiqué par Dodge (c'est-à-dire 84'995 dollars). Elles recevront ainsi les premiers exemplaires produits.

Lire aussi :

Les clients devront également montrer patte blanche en complétant et signant un document. Celui-ci sera également paraphé par le revendeur, avant d'être remis au Demon Concierge, lequel observera les informations fournies. Si aucune anomalie n'est constatée, la production de l'exemplaire convoité pourra enfin commencer !

La Demon SRT Hellcat est d'ores est déjà disponible à la commande. Commercialisée au Canada et aux États-Unis, elle incarne à sa façon la démesure américaine. Son V8 6,2 litres développe en effet 840 ch, avec à la clef des performances absolument remarquables !

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand