La marque à l'étoile ne compte pas chômer lors du Festival of Speed, du 29 juin au 2 juillet !

L'Historique et la vitesse ont toujours autant le vent en poupe. Au Festival of Speed de Goodwood, ce sont toutes ces idées qui sont évoquées et cela semble plaire aux constructeurs, qui s'impliquent de plus en plus dans l'événement. C'est le cas de Mercedes, qui fera profiter d'un panel remarquable de voitures de course historiques et modernes. Onze voitures seront présentes, allant de 1903 à 2013, soit 110 ans de compétition et de progrès !

1903 - Mercedes Simplex 40 HP

Cette voiture a remporté la course Nice-La Turbie en 1903. Elle est équipée d'un quatre cylindres en ligne de 6,7 litres de cylindrée qui développe… 40 chevaux ! Le tout pour une pointe de vitesse à l'époque remarquable de 100 km/h !

Mercedes à Goodwood

1914 - Mercedes Grand Prix

Il s'agit de l'une des trois voitures ayant triomphé au Grand Prix de France en 1914, autour du circuit de Lyon après sept heures de course ! La voiture était équipée d'un moteur quatre cylindres en ligne de 106 chevaux et des pointes à… 180 km/h !  

Mercedes à Goodwood

1927 – Mercedes Model S

Première voiture de sport à compresseur, la S développe 180 chevaux et peut s'offrir des pointes à 170 km/h. Elle sera l'origine des série SS, SSK et SSKL qui seront redoutables sur les circuits à la fin des années 1920.

Mercedes à Goodwood

1934 – Mercedes W25 Grand Prix

Cette voiture signe le grand retour de Mercedes en compétition. Équipée d'un V8 de 354 à 494 chevaux, la W25 va permettre à Rudi Caracciola de remporter son premier titre européen des Grand Prix. Elle est aussi à l'origine du surnom des flèches d'argent pour Mercedes. Lors de la première course à Montlhéry, les voitures étaient trop lourdes de quelques kilos pour être engagées. Le directeur d'équipe, Alfred Neubauer, aura l'idée de faire poncer les carrosseries pour enlever la peinture blanche. Économisant les kilos en trop, les Mercedes pourront s'aligner, et courir avec cette teinte argentée !

Mercedes à Goodwood

1937 – Mercedes W125 Grand Prix

Pendant longtemps, cette flèche d'argent fut considérée comme la voiture la plus puissante du monde. Il faut dire que son 8 cylindres en ligne pouvait développer jusqu'à 600 chevaux. Une vraie performance pour l'époque ! Avec cette voiture, Rudolf Caracciola va remporter son second titre de champion d'Europe des Grand Prix.

Mercedes à Goodwood

1971 – AMG 300 SEL 6,8 litres

C'est avec cette imposante Mercedes que Heyer et Schickentanz se sont imposé dans leur catégorie lors de leurs premières 24 Heures de Spa-Francorchamps. En dépit de son look très classique, la voiture recevait un V8 de 428 chevaux, pour des pointes de vitesse à 265 km/h !

Mercedes à Goodwood

1994 – Penske Mercedes PC 23 Indycar

Presque 80 ans après sa victoire à Indianapolis en 1915, Mercedes a retrouvé la victoire avec cette Penske-Mercedes en 1994 et Al Unser Jr. Une voiture qui est équipée d'un V8 de 3,5 litres de près de 1025 chevaux, et pouvant atteindre les… 412 km/h !

Lire aussi:

1990 - Mercedes 190 E 2.5-16 Evolution II

Mercedes a toujours accordé beaucoup d'importance au championnat de tourisme allemand (DTM). La Mercedes 190 E présentée ici en est l'exemple. Il s'agit de l'évolution de la 190 2.3-16, puis de la 2.5-16 EVO, avec un nouveau moteur de 373 chevaux, un kit aéro revu et une caisse plus légère de 1040 kg. Néanmoins, pour engager cette voiture en course, il faut en produire 500 exemplaires pour l'homologation, voiture présentée ici avec son moteur "plus calme" de 235 chevaux.

Mercedes à Goodwood

1994 – AMG Mercedes Classe C DTM

Retour dans les années 1990 avec la première version de la Mercedes Classe C, qui remplaçait la 190 vue précédemment. Cette version DTM remportera le titre avec Klaus Ludwig en 1994, avant que Bernd Schneider ne s'impose en 1995 aussi bien en DTM qu'en International Touring Car. C'est un V6 de 440 chevaux qui équipe cette Mercedes qui peut atteindre les 300 km/h en pointe.

Mercedes à Goodwood

2005 - AMG Mercedes Classe C DTM

Le championnat de tourisme allemand (DTM) permet de mettre sur piste des voitures au style impressionnant. Basée sur la Mercedes Classe C et ses feux en cacahuète, la version 2005 va rencontrer un certain succès en piste : Gary Paffett remportant le titre cette année-là, puis en 2006, ce sera au tour de Bernd Schneider de remporter son cinquième titre avec cette voiture. Jean Alesi pilotera également cette voiture, propulsée par un V8 4 litres de 470 chevaux.

Mercedes à Goodwood

2013 - Mercedes AMG W04 F1

Dernières Formule 1 de la marque à l'étoile équipée d'un moteur V8, la W04 était pilotée par Nico Rosberg et Lewis Hamilton en 2013. Trois victoires tomberont dans l'escarcelle de la marque cette saison, et un total de neuf podium. Le son de cette Formule 1 est tout simplement impressionnant !

Mercedes à Goodwood

2017 - Mercedes à Goodwood