Des chiffres en baisse par rapport à 2013.

Selon une enquête réalisée par OpinionWay pour Point S, les jeunes de 18-24 ans boudent le permis de conduire. Cette enquête révèle que 39% des 18-20 ans ont le permis de conduire contre 76% des 21-24 ans. Il y a quatre ans, près de trois quart des jeunes étaient titulaires du précieux sésame avant 20 ans !

Lire aussi:

Ce désintéressement n’est pas anodin et varie fortement en fonction des régions et des zones urbaines ou rurales. 48% des sondés affirment qu’ils refusent de passer leur permis pour des raisons budgétaires. Le permis de conduire coûte de plus en plus cher et ce n’est pas très évident lorsque l’on entre à peine dans la vie active. 36% des 18-24 ans avouent avoir d’autres priorités plus importantes comme les études ou un emploi et n'ont donc pas de temps à accorder à cet examen.

Plus étonnant, 16% des jeunes ne passent pas leur permis par peur d’échouer. Il faut dire que chaque année, l’examen comptabilise plus d’un million de candidats et près de la moitié échoue. Enfin, il est à noter que 45% des 18-24 ans ont leur permis de conduire en région parisienne contre 77% des jeunes qui vivent en zones rurales. Les zones urbaines sont bien desservies par les transports en commun et il est donc moins urgent et important de passer son permis.  

Quoi qu'il en soit et si rien n'est mis en place pour faciliter l'examen du permis de conduire, cette situation devrait se poursuivre et devenir plus critique. Les générations futures ne semblent pas vouloir inverser la tendance, la voiture fait rêver mais certains jeunes citadins s'en passeraient volontiers. 

Lire aussi:

Source: Le Parisien