L'A110 est le fruit d'un travail de longue haleine.

Attendue depuis des mois, la nouvelle Alpine A110 a finalement pointé le bout de son nez à Genève, en mars dernier. Cette fois, Renault ne doit pas manquer son coup, sous peine d'enterrer définitivement un des joyaux de notre industrie automobile. Ceci explique sans doute la gestation particulièrement longue de l'A110, dont la présentation fut maintes fois repoussée. Dans cette vidéo, vous pourrez justement retrouver quelques moments clefs du développement de la berlinette.

2017 - Alpine A110 Première Édition
Alpine aéro

En réalité, la mise au point de la nouvelle Apline a été articulée autour de deux fondamentaux : la légèreté et l'aérodynamisme. L'A110 peut donc compter sur une architecture en aluminium, synonyme d'un poids contenu de 1080 kilos. Son fond plat et son diffuseur améliorent l'aérodynamisme et permettent de se passer d'un aileron arrière, souvent disgracieux.

Pour animer ce corps svelte, Alpine a jeté son dévolu sur un quatre cylindres 1,8 litre de 252 ch. Le 0 à 100 km/h est expédié en 4,5 secondes, la vitesse de pointe atteint les 250 km/h.

Désormais, tout l'enjeu pour Alpine sera de bien vendre ce savoir-faire. La firme de Dieppe pourra à ce titre compter sur un nouveau réseau national composé de 19 points de ventes. Le coup d'envoi de la commercialisation de l'A110 sera donné en fin d'année.

Lire aussi :