Les rappels s'enchaînent...

Cette semaine, le groupe Volkswagen lance un rappel de ses véhicules. Ce rappel concerne au total 766'000 véhicules à travers le monde. Parmi ces 766'000 véhicules : 385'000 ont été vendus sur le territoire allemand et 22'000 véhicules en Suisse.

La semaine dernière, un porte-parole Volkswagen a indiqué que le problème concernait le système de freinage, ou du moins, le système d'aide au freinage. En cas de freinage trop violent ou de sur-braquage, l’ABS et l’ESP pourraient montrer quelques signes de faiblesses. Ainsi, ces véhicules nécessitent rapidement une mise à jour logicielle de leur système de freinage.

Les marques Audi, škoda et Volkswagen sont toutes les trois touchées par ce problème. Les propriétaires recevront prochainement une notification leur indiquant de passer chez un garage agrée. Pour le moment, Volkswagen n’a indiqué aucune information concernant les modèles concernés ainsi que leur date de commercialisation. Il faudra aussi patienter quelques jours afin de découvrir le nombre de véhicules français impliqués dans cette affaire.

Ce n’est ni la première ni la dernière vague de rappels. Le gouvernement allemand a demandé au groupe Volkswagen de rappeler au début du mois pas moins de 12 millions de véhicules diesel commercialisés sur le sol allemand. Il y a quelques semaines, Audi a rappelé ses A7 et A8 (émission truquées) ainsi que son Audi Q5 à cause de fuites d’essence.  

Lire aussi:

 

Source: CCFA

Abonnez-vous à la newsletter