Un projet de grande envergure.

Le ministre fédéral du Transport et des Infrastructures numériques allemand semble déterminé à réduire les émissions de NO2. En effet, lundi dernier, le gouvernement allemand s’est entretenu avec les principaux acteurs automobiles. Selon une source proche du dossier, le gouvernement souhaiterait que les constructeurs rappellent pas moins de 12 millions de véhicules diesel. Les véhicules concernés sont ceux qui répondent aux normes euro-4, euro-5 et euro-6.

Lire aussi:

Les constructeurs devront mettre à jour et optimiser le logiciel de gestion du moteur. L’objectif final étant de réduire l’émission de dioxyde d’azote (NO2) d’environ 25%.

Ce rappel XXL a bien évidement un coût qui n’est pas négligeable. Il a été estimé à 1,5 voire 2,5 milliards d’euros. Le gouvernement souhaiterait que cette somme astronomique soit financée par les constructeurs eux-mêmes…

Ce projet de rappel intervient à quelques mois des élections fédérales. En effet, les élections allemandes auront lieu le dimanche 24 septembre prochain, et le gouvernement en place souhaite montrer sa détermination et sa volonté à diminuer la pollution. 

Cette mesure intervient aussi alors que les villes de Munich et de Stuttgart prévoient l’interdiction de circulation des voitures diesel certains jours de la semaine.

Cette mesure n'a cependant pas été actée, nous ne sommes qu'au stade préliminaire. Les constructeurs ne semblent pas prêts à mettre la main à la poche à court terme.

Lire aussi:

 

Source: Reuters

Faites partie de quelque chose de grand