La plus chère est une Ferrari 250 GT Series estimée à 6 millions d'euros.

Le Concours d'Élegance de Pebble Beach est un événement annuel où les collectionneurs et passionnés d'automobiles se retrouvent à Monterey, en Californie. L'occasion pour certains de s'offrir les véhicules les plus spectaculaires jamais produits, lors des traditionnelles ventes aux enchères. L'édition de cette année devrait une fois de plus être exceptionnelle, et cette maison de vente aux enchères propose plusieurs lots qui devraient attirer toute l'attention des participants.

Après une collection de Ferrari estimée à 15 millions d'euros, un lot de trois Aston Martin de course estimé à plus de 17 millions, sans oublier un concept-car unique de Lamborghini qui pourrait atteindre 2,5 millions d'euros, aujourd'hui, la maison Gooding & Company présente certains de ses modèles qui seront vendus cette année, parmi lesquelles des Ferrari, Maserati et Fiat.

1959 Ferrari 250 GT Series 1 Cabriolet - Copyright Gooding & Company / Matt Howell
1956 Maserati A6G-54 Berlinetta - Copyright Gooding & Company /Mathieu Heurtault

La première voiture est une Ferrari 250 GT Series I Cabriolet de 1959 : elle porte le numéro de châssis 1475 et est la dernière d'une production limitée à 40 exemplaires. Elle porte une belle teinte bleue métallisée contrastant avec un intérieur cuir fauve. Gooding & Company estime qu'elle pourrait être vendue entre 5 et 7 millions de dollars (environ 4,3 à 6 millions d'euros).

La seconde voiture mise en vente est une superbe Maserati A6G/54 Berlinetta de 1956. Seulement 60 exemplaires ont été produits, dont 21 sont passés entre les mains de Zagato : celui-ci fait partie de ces rares modèles signés du célèbre carrossier italien. Compte tenu de sa rareté, les premières estimations l'annoncent entre 4 et 5 millions de dollars (environ 3,4 à 4,3 millions d'euros).

1954 Ferrari 500 Mondial Series 1 - Copyright Gooding & Company / Mathieu Heurtault
1953 Fiat 8V Berlinetta Elaborata - Copyright Gooding & Company / Brian Henniker

Autre modèle tout aussi rare, une Ferrari 500 Mondial Series I de 1954 animée par un moteur quatre cylindres de 2,0 litres conçu par Lampredi. Cette motorisation a à son actif un palmarès en compétition, puisqu'il a remporté les championnats du monde de 1952 et 1953 sous le capot de la Ferrari 500 F2. Cet exemplaire en particulier porte le numéro de châssis 0468, et est estimé à environ 3,8 millions de dollars (environ 3,2 millions d'euros).

Parmi les autres modèles qui seront mis en vente, citons une Ferrari 275 GTB/4 de 1967 estimée à environ 3,5 millions de dollars (environ 3 millions d'euros), une Ferrari 275 GTB de 1965 estimée à environ 2,4 millions de dollars (environ 2 millions d'euros), une unique Ferrari 212 Inter Coupe de 1951 estimée à environ 1,8 million de dollars (environ 1,5 million d'euros), sans oublier une Fiat 8V Berlinetta Elaborata de 1953, estimée à environ 1,8 million de dollars (environ 1,5 million d'euros).

Lire aussi:

La vente aux enchères de Pebble Beach débutera à Monterey le vendredi 18 août prochain à 18 heures, pour se terminer le samedi 19 août à 11 heures.

Source : Gooding & Company

Anciennes sportives italiennes - Enchères de Pebble Beach 2017