Les nouvelles réglementations obligent BMW à revoir ses M3 et M4.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir, les filtres à particules vont faire leur apparition sur les voitures équipées d'un moteur à essence. Jusqu'à présent, cette technologie était réservée aux moteurs diesel. Forcément, les sportives devront se mettre en ordre de marche, et notamment BMW avec ses M3 et M4. Cependant, les deux sportives allemandes devront subir quelques modifications techniques avant de pouvoir accueillir un filtre à particules.

2017 BMW M3
2017 BMW M3

En effet, BMW vient d'annoncer le retrait de l'arbre de transmission en fibre de carbone pour le retour d'un arbre en acier. Cette pièce, réputée lourde, le devenait beaucoup moins quand elle était constituée de carbone. Il s'agissait d'un véritable avantage pour ce type de voiture résolument sportive. BMW n'est d'ailleurs pas seul à utiliser ce procédé puisque Alfa Romeo utilise également un arbre de transmission en fibre de carbone pour sa Giulia Quadrifoglio.

Lire aussi :

Pour une raison qui ne nous a malheureusement pas été révélée, la fibre de carbone au niveau de l'arbre de transmission ne serait pas adaptée avec l'adoption d'un filtre à particules. Forcément, avec un retour à l'acier, les BMW M3 et M4 devraient alors reprendre un peu de kilos sur la balance. BMW assure néanmoins que ce gain de poids ne jouera pas sur les performances et sur le comportement de ses voitures. BMW affirme également que ce processus sera dédié uniquement aux BMW M3 et M4 "classiques", et non aux versions CS et GTS.

Source : Carscoop

BMW M3 (2017)