Les Européens réservent un accueil plutôt chaleureux au petit SUV franco-allemand.

L'année 2017 a été celle de tous les changements pour Opel. En plus de rejoindre le groupe PSA, le constructeur allemand a renouvelé sa gamme avec de multiples nouveautés capitales. L'une d'entre elles est le Crossland X, un petit crossover qui connaît d'ailleurs un départ commercial encourageant.

Test Drive Opel Crossland X
Test Drive Opel Crossland X

En Europe, Opel a déjà enregistré 50'000 commandes en six mois, c'est-à-dire depuis le lancement du modèle. La finition la plus plébiscitée est l'Innovation (synonyme notamment de peinture bi-ton), qu'Opel propose aux côtés de l'entrée de gamme baptisée Innovation.

Le constructeur allemand n'indique pas la répartition des ventes en termes de motorisations. Rappelons que la gamme du Crossland X comporte trois essence (de 81, 110 et 130 ch) et deux diesel (de 99 et 116 ch). Nous savons néanmoins qu'environ 20% des clients se laissent séduire par l'affichage tête haute, tandis que l'aide au stationnement avancée est présente sur environ 25% des véhicules commandés.

Lire aussi :

Reste à savoir maintenant si le Crossland X ne souffrira pas trop de l'arrivée de nombreux concurrents. Le segment des B-SUV est en effet en plein essor et tous les constructeurs veulent leur part du gâteau. Cela s'est donc traduit par une avalanche de nouveautés ces derniers mois, parmi lesquelles se trouvent le Volkswagen T-Roc, le SEAT Arona, le Citroën C3 Aircross, le Hyundai Kona ou encore le Kia Stonic ! 

Lire aussi :

 

Essai Opel Crossland X