Avec deux diesel de 160 et 190 ch.

Après avoir commencé sa carrière en Amérique du Sud, le Renault Alaskan s'apprête à poser ses roues sur le sol européen. Le Losange vient en effet de confirmer que son pick-up arrivait sur le Vieux Continent à partir de septembre. Pour commencer, seule la variante double-cabine 4x4 est proposée. Renault indique néanmoins que la gamme sera "progressivement étendue en fonction des besoins des marchés".

Renault Alaskan
Renault Alaskan

L'Alaskan se déguste uniquement avec le diesel 2,3 litres DCi, disponible en 160 ou en 190 ch. Ce moteur peut être associé au choix à une boîte manuelle à six rapports ou à une boîte automatique à sept rapports.

Conçu accomplir des tâches besogneuses, il promet une charge utile d'environ une tonne et une capacité de remorquage de 3,5 tonnes. La surface de chargement de la benne est de 2,46 m3.

Lire aussi :

Une fois au volant, le conducteur a le choix entre trois modes de conduites. Avec le mode deux roues motrices, adapté à une utilisation quotidienne, la puissance est envoyée aux seules roues arrière. Le mode quatre roues motrices "élevé" permet d'évoluer sereinement sur terrain modérément difficile. Enfin, le mode quatre roues motrices "bas" est à utiliser lors d'escapades plus périlleuses. Notez également que l'Alaskan dispose d'un différentiel à glissement limité électronique et d'un différentiel arrière autobloquant. L’aide au démarrage en côte et l'aide à la descente sont elles aussi de la partie.

Le pick-up Renault sera produit dans l'usine Nissan de Barcelone. Pour l'heure, ses tarifs n'ont pas été dévoilés.

Renault Alaskan