Volkswagen n'a sans doute pas tout à fait enterré l'affaire du Dieselgate.

Depuis fin 2016, le groupe Volkswagen s’est engagé à mettre à jour son logiciel truqueur. Ce logiciel permet au moteur diesel de type EA189 d’émettre moins de particules polluantes qu’en temps normal (lorsqu’il détecte que le véhicule est soumis à un test de pollution).

Vous aimerez aussi:

En France, on estime que près de la moitié des véhicules concernés ont été mis à jour. Cependant, il existe un petit problème  qui risque une nouvelle fois de causer du tort au groupe allemand.

Après le passage à l’atelier, des propriétaires affirment que leur véhicule se met à brouter et actionne tous les voyants et messages d’alerte sur le tableau de bord. Ils sont nombreux sur internet à faire part de leur désarroi comme Laura qui s’exprime dans les colonnes du journal La Voix du Nord : "Ma Polo fonctionnait parfaitement. Mais après la mise à jour, j’ai eu une perte de puissance énorme. Pied au plancher, je ne pouvais pas dépasser les 60 km/h !" ou encore Céline : "Nous étions à 110 km/h, à fond ! Un premier voyant ‘bougie de préchauffage’ s’affiche sur le tableau de bord. Puis, c’est au tour du voyant ‘moteur’ de s’allumer". 

Il semblerait que la vanne EGR et les injecteurs ne supportent pas cette mise à jour. Les frais de réparation peuvent varier selon les cas, de 1000 à 3000 euros selon le magazine 60 millions de consommateurs.

Lire aussi:

Volkswagen ne prend pas toujours en charge ces réparations supplémentaires. Pour le groupe allemand, il s’agit de cas isolés. Selon lui, il n’y a pas forcément de lien direct entre ces dysfonctionnements et la mise à jour du logiciel. Cependant, le groupe allemand accepte d’examiner ces réclamations concernant des organes mécaniques bien spécifiques (vanne EGR, injecteurs et pompe haute pression). Cet examen ne pourra être réclamé que si le véhicule concerné a moins de 250'000 km et qu’il dispose de toutes les preuves quant à l’entretien régulier recommandé par le constructeur. Cette réclamation devra être effectuée avant le 31 décembre 2017.

Si vous êtes propriétaire d'une voiture du groupe Volkswagen et que vous aussi, vous rencontrez des problèmes suite à la mise à jour du logiciel truqueur, cliquez ici pour découvrir les démarches à suivre.