Si même Ken Block est estomaqué par les performances de la Hoonicorn V2, on n'ose imaginer les sensations à son volant.

L’an dernier, Ken Block et son équipe ont tourné le Climbkhana sur le célèbre Pikes Peak. Avant d’affronter ce décor très austère, Ken Block a effectué de nombreux essais sur circuit à bord de cette Ford Mustang de 1967.

Comme Ken Block l’explique dans la vidéo, la Hoonicorn V2 est extrêmement puissante, elle est très différente de toutes les voitures qu’il a conduites auparavant. Il a donc fallu prendre la main à bord de ce monstre de puissance, dont le comportement, le changement de rapport, et la répartition du couple sont uniques.

Lire aussi:

Contrairement à la Hoonicorn V1, cette nouvelle version n’a plus aucun rapport, "c’est le jour et la nuit" lance Ken Block en souriant. Les ingénieurs ont greffé deux immenses turbos, que vous aurez sans doute remarqué dans la vidéo.

La Hoonicorn revendique 1400 ch, grâce à son moteur V8 alimenté par du méthanol ! Plus puissante, et plus délicate à conduire, la Hoonicorn V2 consomme également beaucoup de gomme. À chaque fin de session, les mécaniciens sont obligés de changer les pneus, au risque qu’ils finissent par éclater…

Ken Block communique depuis quelques jours sur sa nouvelle vidéo, qui promet d’être une nouvelle fois, sensationnelle. Elle sera en ligne aujourd’hui, le lundi 25 septembre, et bien entendu sur Motor1 !

Lire aussi:

1400 chevaux pour la Ford Mustang Hoonicorn V2 de Ken Block !