L'un des piliers de l'industrie automobile se réinvente à l'occasion du Salon de Los Angeles.

Après plus de dix ans de bons et loyaux services, le Jeep Wrangler de troisième génération laisse enfin sa place à la quatrième. Une quatrième génération révélée à l'occasion du Salon de Los Angeles qui, d'apparence, ne semble pas vraiment changer. Mais en y regardant de plus près, le nouveau Wrangler fait un véritable bon en avant en matière de technologies et surtout, il intègre pour la première fois de son histoire une motorisation "hybride". Le digne successeur de la mythique Jeep Willys arrivera en Europe d'ici la fin de l'année prochaine. Il arpentera avant ça les contrées américaines avant d'entamer une tournée commerciale mondiale qui, sans nul doute, comme les précédentes générations, sera couronnée d'un succès.

2018 Jeep Wrangler
2018 Jeep Wrangler
2018 Jeep Wrangler
2018 Jeep Wrangler
2018 Jeep Wrangler

Esthétiquement, comme vous l'aurez sûrement remarqué, le nouveau Wrangler ne change pas tant que ça. On remarque que les optiques avant et arrière ont été redessinées, tandis que les clignotants passent maintenant sur les ailes pour la partie avant. On y retrouve toujours la fameuse calandre à sept fentes ; sept fentes maintenant un peu plus larges qui viennent donner une véritable stature à la face avant, si tant est qu'elle en avait réellement besoin. Les plus observateurs auront également remarqué que le pare-brise est maintenant plus incliné et non plus à la verticale comme l'ancienne génération. Cela permet ainsi de réduire le coefficient de pénétration dans l'air et donc directement les consommations.

À l'intérieur, les changements sont nettement plus perceptibles. La planche de bord, bien plus complète qu'auparavant, délaisse l'ancien système Alpina au profit d'un écran tactile (dont la taille varie selon les finitions) qui intègre quelques technologies modernes comme Android Auto et Apple CarPlay. Jeep propose même à son nouveau Wrangler la possibilité d'opter, toujours selon les finitions, d'un système d'instrumentation 100% numérique afin de délaisser les traditionnels compteurs à aiguilles.

2018 Jeep Wrangler
2018 Jeep Wrangler

Côté technique, pas de changements majeurs à indiquer, nous retrouvons toujours les éléments propres à ce type d'engin fait pour crapahuter un peu partout où aucune autre voiture ne peut s'aventurer. Toujours doté de son châssis échelle, celui-ci est capable d'aller dans des passages de gué profonds jusqu'à environ 76 centimètres notamment grâce à sa hauteur de caisse généreuse de 277 millimètres. Jeep annonce un angle d'attaque de 44° et un angle de fuite de 37°.

Lire aussi :

Son son capot en revanche, c'est la révolution. Pas du côté du six cylindres puisque nous retrouvons le V6 3,6 litres Pentastar qui développe 285 chevaux et 350 Nm de couple, mais plutôt du côté des quatre cylindres avec l'arrivée d'un bloc essence 2,0 litres turbo de 270 chevaux et 400 Nm avec système de micro-hybridation. Ne vous attendez malheureusement pas à réaliser une partie de vos escapades en tout électrique, cette dénomination de micro-hybride indique que la voiture intègre un Start&Stop et un système de coupure du moteur en roue libre. Le client aura le choix entre une boîte manuelle ou boîte automatique à huit rapports selon les motorisations.

Source : Jeep

Jeep Wrangler (2018)