Le nouveau QX50 a tout pour plaire aux Européens.

Après des années de filature, voici enfin le SUV que l’on attendait : Infiniti QX50. Le SUV de la division premium de l’alliance Renault-Nissan voit enfin le jour, et nous ne sommes point déçus. L’Infiniti QX50 ressemble comme deux gouttes d’eau au concept QX Sport Inspiration que nous avons découvert en 2016.

Un style très affirmé

Le style est plutôt réussi et reprend parfaitement les codes stylistiques actuels. On retrouve à l’avant une imposante calandre, ainsi que deux feux au regard très félin. L’arrière de la voiture ne manque pas de goût, la custode ainsi que les feux reliés par une baguette chromée donnent beaucoup de style à cet Infiniti QX50.

Les designers ont particulièrement soigné les formes du SUV. Le QX50 a beaucoup de charme grâce aux différents galbes et aux nervures que l’on retrouve tout autour de la ceinture de caisse ainsi que sur le capot avant.

2019 Infiniti QX50
2019 Infiniti QX50

La présentation intérieure ne cache pas ses ambitions, le premium allemand est dans le collimateur. D’ailleurs, on soupçonne les designers d’avoir puisé leur inspiration chez le constructeur à l’étoile (entre autres), on vous laisse regarder attentivement la position des haut-parleurs ainsi que cet élément de design qui parcourt les contre-portes ainsi que toute la planche de bord. Cela dit, l’habitacle est très soigné, le QX50 a fait un bond en avant de plusieurs années. De plus, il embarque un système de conduite semi-autonome, le ProPilot, qui permet au véhicule de gérer l’accélération, le freinage, ainsi que la direction lorsque le QX50 roule sur une seule voie.

2019 Infiniti QX50
2019 Infiniti QX50

Sous le capot, c'est la révolution

L’Infiniti QX50 repose sur une toute nouvelle plateforme qui lui permet de gagner en rigidité (23 %) mais aussi en habitabilité. Il est long de 4,69 mètres et large de 1,90 mètre. Son empattement est de 2,90 mètres, et le volume de chargement du coffre varie de 895 litres à 1048 litres une fois la banquette arrière rabattue.

Sous le capot du QX50, c’est la révolution. Le SUX embarque un tout nouveau moteur, le VC-Turbo. C’est un moteur essence à taux de compression variable, qui permet de diminuer la consommation en carburant, et de maximiser le niveau de performance. Afin de simplifier les choses, disons simplement que ce moteur VC-Turbo est équipé d’un système multibras qui va permettre d’augmenter ou au contraire, de diminuer, le taux de compression des pistons. Pour cela, ce système (qui a nécessité 20 ans de développement) va agir en permanence sur la course des pistons. Ainsi, si le conducteur ne sollicite pas la pédale d’accélération, le taux de compression sera de 14 :1, dans le cas contraire, ce taux sera de 8 :1. Selon Infiniti, cet ingénieux système va permettre aux propriétaires d’économiser 30 % de carburant par rapport à l’ancien moteur V6.

Concernant les performances de cette machine, il revendique 272 ch et 380 Nm de couple. Associé à une boîte CVT, il passe de 0 à 96 km/h en 6,3 secondes (quatre roues motrices) ou en 6,7 secondes (deux roues motrices). Concernant la vitesse de pointe, elle est de 230 km/h.

Lire aussi:

 

Infiniti QX50 2018