Avec un moteur basse tension.

Valeo ne pouvait manquer le CES de Las Vegas. Cette année, l'équipementier tricolore y présente un prototype de voiture électrique développé avec l'aide de l'université Jiao Tong de Shanghai. Cette citadine sans prétention atteint une vitesse maximale de 100 km/h et parvient à parcourir 100 km avec une charge. Bref, ses performances n'ont rien d'extraordinaire. Et pourtant, elle mérite votre attention.

En vérité, Valeo ne cherche pas à concurrencer les acteurs traditionnels. "Nous ne jouons pas la carte de la concurrence, mais celle de la complémentarité", explique d'ailleurs le directeur des nouvelles mobilités du groupe. Son but est avant tout de créer un petit véhicule électrique sans prétention... et abordable.

Lire aussi :

Ce prototype est ainsi équipé d'une motorisation électrique à basse tension (48 volts), solution permettant de se passer de certains composants et systèmes de sécurité propres à l'électrique haute tension. Conséquence, les prix fondent. "Le coût d’un petit véhicule 48V 100% électrique pourrait ainsi atteindre 7500 € environ (en Chine et après subventions, NDLR)", explique Valeo, qui vise avant tout le marché chinois avec cette technologie.

Lire aussi :

Alors qu'il se se limite habituellement à la mise au point des composants du groupe motopropulseur, le groupe français a cette fois assuré l'intégralité de la conception du moteur. Il ne compte pas pour autant se lancer dans la production automobile à proprement parler.

Sources : Valeo, Le Parisien, Le Point