La gamme N Performance s'étoffe chez Hyundai.

Le Hyundai Veloster a toujours eu ce style à la fois déconcertant et tellement éloigné de ses prétentions. En effet, sous son capot se cache tout ce qu'il y a de plus conventionnel, c'est-à-dire un petit moteur d'environ 140 chevaux et un bloc turbo qui dépasse timidement les 200 chevaux, sans grand caractère. Esthétiquement, c'est tout l'inverse, puisque le Coupé coréen a tout d'une petite sportive forte en caractère. Malheureusement, en Europe notamment, il eu du mal à séduire du fait de sa conception déconcertante avec une dissymétrie pour le moins originale. Le profil côté conducteur contient une porte tandis que l'autre en propose deux. Une recette une nouvelle fois appliquée sur le nouveau Veloster présenté pour la première fois il y a quelques heures au Salon de Détroit.

2019 Hyundai Veloster N
2019 Hyundai Veloster N
2019 Hyundai Veloster N
2019 Hyundai Veloster N
2019 Hyundai Veloster N

Mais Hyundai ne s'est pas arrêté là. Les ingénieurs du département N Performance ont mis leur grain de sel et proposent aujourd'hui, après une i30 N très convaincante, le nouveau Veloster N, une version qui s'accorde enfin avec la philosophie de la voiture. Esthétiquement, les différences avec la version classique sont bien distinctes avec une calandre plus marquée, quelques liserés rouges, et des jantes allant de 18 à 19 pouces. L'aileron et les deux trompettes à l'arrière, qui ne manqueront pas de nous gratifier de quelques borborygmes bien sympathiques comme sait le faire la i30 N, complètent le tout.

2019 Hyundai Veloster N
2019 Hyundai Veloster N

Sous son capot, nous retrouvons un bloc T-GDi quatre cylindres 2,0 litres turbo à injection directe qui développe 275 chevaux et 353 Nm de couple. En somme, le même moteur et les mêmes valeurs que la petite i30 N. Sa puissance est transmise uniquement aux roues avant via une boîte mécanique à six rapports. La boîte automatique n'est pas proposée. Disposant d'un différentiel électronique à glissement limité, Hyundai a également revu le système de freinage et les suspensions afin de les rendre plus fermes. Rappelons que le nouveau Veloster reçoit pour la première fois un train arrière multibras, le minimum syndical pour une voiture qui se veut un tantinet dynamique.

Lire aussi:

Hyundai n'a pas dévoilé les performances de la voiture, mais rappelons que l'i30 N réclame seulement 6,1 secondes pour le 0 à 100 km/h. On peut donc imaginer le Veloster descendre sous la barre des 6 secondes compte tenu de son poids qui devrait être logiquement inférieur aux 1504 kilos affichés par l'i30. La voiture se montrera également plus dynamique avec un centre de gravité abaissé et une géométrie optimisée. La production débutera au mois de septembre 2018 pour une commercialisation, aux États-Unis, au quatrième trimestre 2018. La voiture ne sera pas distribuée en Europe.

Source : Hyundai

Retrouvez toutes les nouveautés, les concepts et les photos live du salon de Détroit 2018 sur notre page spéciale !

Gallery: Hyundai Veloster N (2018)