L'année 2017 a été excellente pour le constructeur japonais.

En 2017, Suzuki a écoulé quelque 25'900 voitures dans l'Hexagone. Cela représente une hausse de 22% des ventes, à comparer aux 4,7% de croissance observés sur l'ensemble du marché national. Bref, les dirigeants ont le sourire.

Les modèles récents ont joué un rôle important dans cette progression. Ainsi, l'Ignis a séduit 5000 clients et la nouvelle Swift a bondi de 15% par rapport à l’ancienne version (sur les sept mois de commercialisation). Le S-Cross fraîchement restylé a grimpé de de 30%, à environ 2400 exemplaires. Notons tout de même que le constructeur japonais se garde bien de donner les scores de la discrète Baleno.

2017 Suzuki Swift
Suzuki Ignis 2016 Mondial de l'Automobile

Les autres modèles parviennent à maintenir des niveaux convenables. Suzuki a enregistré plus de 6000 ventes pour le Vitara et 1500 pour le Jimny, qui s'approche de la vingtaine. Précisons au passage que le Vitara sera restylé cette année. Quant au Jimny, il sera bientôt remplacé (en raison de fuites, l'identité de son successeur est déjà connue). La présentation officielle est programmée pour le Mondial de Paris, en octobre.  

"L’arrivée et la montée en puissance en 2017 des nouveaux modèles très séduisants ont fortement contribué à ces résultats. De plus, nous enregistrons 40 % de nos ventes en hybride avec les citadines Ignis, Swift et Baleno. Cette progression reste très saine puisque nous enregistrons 77 % de nos ventes à particuliers et nous progressons sur le marché des entreprises (6 % contre 3 % en 2016)", a déclaré Stéphane Magnin, le directeur de l'activité automobile. Suzuki France entend maintenant poursuivre sa croissance et vise 28'000 ventes pour l'année 2018.

Vous aimerez aussi :