Intercalés entre les versions standards et les versions sportives, les modèles GTS connaissent un franc succès chez Porsche.

Chez Porsche, la gamme GTS est l'une des gammes les plus plébiscitées par les clients de la marque. En effet, les modèles GTS allient à la perfection sportivité et confort grâce à quelques éléments à la fois issus des modèles les plus véloces, et d'autres des modèles plus standards. À l'occasion d'une mini-série de vidéos concernant les questions les plus souvent posées sur Google au sujet de la marque, Porsche nous explique quelles sont les origines de l'appellation GTS.

2018 Porsche 911 GTS
2018 Porsche 911 GTS

Tout d'abord, GTS cela signifie "Grand Tourisme Sport". Rien de très original en somme puisque beaucoup d'autres marques utilisent ces termes pour leurs voitures sportives. La 356 fut la première Porsche à porter le nom de GT. Cela remonte aux courses de Grand Tourisme des années 1950 où les voitures étaient de petites biplaces. Jusqu'à 1963, il n'y aura aucune appellation GTS, jusqu'à une certaine 904 GTS qui inaugurera ces trois lettres sur sa poupe.

Lire aussi :

Pour retrouver un modèle GTS de série pour la route, il va falloir tout de même attendre l'année 1992 et l'arrivée de la Porsche 928 GTS. Pour retrouver un modèle GTS sur la mythique 911, il aura fallu encore attendre quelques années puisque c'est en 2011 que Porsche dévoile pour la première fois une 911 GTS. C'est la type 997 qui inaugure cette appellation sur une 911. Celle-ci développe 408 chevaux et 420 Nm de couple. Elle est capable d'abattre le 0 à 100 km/h en 4,6 secondes et d'atteindre jusqu'à 306 km/h en vitesse de pointe. Ensuite, la gamme GTS s'est étoffée avec les modèles Boxster et Cayman, le Cayenne, le Macan et même la Panamera.

Vidéo : Porsche

Porsche 911 GTS 2018