Après trois ans de carrière, la troisième génération de Škoda Fabia évolue.

2018 ne sera pas une année aussi riche qu'en 2017 pour Škoda. Il faut dire qu'avec l'arrivée sur le marché du Škoda Kodiaq et la présentation du Karoq, la marque tchèque présentait certainement deux de ses best-sellers pour les années à venir. 2018 sera donc plus calme, même si Škoda devrait introduire d'ici la fin de l'année un nouveau modèle dans sa gamme, une voiture qui s'intégrera dans un segment que Škoda n'exploite pas encore. Quoi qu'il en soit, la firme tchèque nous dévoile aujourd'hui la Fabia restylée. Apparue en 2014, la petite citadine venue de l'Est de l'Europe gagne quelques équipements supplémentaires et fait disparaître le diesel de son catalogue.

2017 Skoda Fabia with 1.0 TSI engine
2018 Skoda Fabia facelift

Les designers ont revu en douceur le style de cette Fabia avec de nouvelles optiques à l'avant et une nouvelle calandre, tout en prenant soin de ne pas toucher aux formes des ailes et du capot. On retrouve également de nouvelles jantes de 18 pouces (disponibles sur la version Hatchback) et un nouveau bouclier arrière surplombé par des feux identiques à la précédente version, mais dont la signature lumineuse a été revue. À l'intérieur se trouvent de nouvelles selleries pour les sièges et quelques nouveaux inserts pour la planche de bord. L'instrumentation a également été modifiée, tout comme le système multimédia reposant sur un écran tactile de 6,5 pouces.

2018 Skoda Fabia facelift
2018 Skoda Fabia facelift

C'est surtout au niveau des équipements que Škoda fait grandir sa petit citadine. Elle y gagne ainsi la surveillance des angles morts, l'alerte anti-collision arrière en cas de manœuvres, et des feux de route automatiques. Škoda propose toujours quelques solutions "Simply Clever". On retrouve par exemple une lampe torche dans le coffre de la version Combi, des ports USB à l'arrière, et un gratte-givre intégré dans la trappe à carburant qui permet maintenant de vérifier l'état d'usure des pneumatiques grâce à une graduation.

Lire aussi :

Si le diesel n'est plus en odeur de sainteté, Škoda a fait un choix plutôt radical en le supprimant purement et simplement de son catalogue. On retrouve donc maintenant deux petits moteurs essence : le trois cylindres 1,0 litre MPI et le trois cylindres 1,0 litre TSI. Ceux-ci sont dérivés sous quatre niveaux de puissance : deux atmosphériques (1,0 litre MPI) de 60 et 75 chevaux et deux blocs turbocompressés (1,0 litre TSI) de 95 et 110 chevaux. Précisons que les deux blocs turbo seront dotés d'un filtre à particules. La Škoda Fabia restylée fera sa première apparition au public à l'occasion du prochain Salon de Genève. La voiture sera disponible dès le second semestre 2018.

Source : Škoda

Škoda Fabia (2018)