Encore une promesse d'Elon Musk non tenue...

Dévoilée par son grand patron le 31 mars 2016, la Tesla Model 3 avait suscité un engouement sans précédent à l'époque. Ainsi, des dizaines de milliers de clients avaient pré-réservé leur modèle dans les heures ayant suivi l'annonce, un chiffre qui avait encore largement été revu la hausse les jours suivants.

Flatté par cet intérêt historique, le grand patron Elon Musk avait alors annoncé les dates des premières livraisons : fin 2017 aux États-Unis et courant 2018 sur notre continent. Si les premières unités sont bien apparues de l'autre côté de l'Atlantique en fin d'année dernière, certains indices n'annonçaient rien de bon concernant les livraisons chez nous.

Essai Tesla Model 3 2018
Essai Tesla Model 3 2018

Le mois dernier, Musk annonçait que l'objectif de 5000 voitures produites par semaine devait être reporté à l'été, soit avec 6 mois de retard par rapport à ce qui avait été initialement prévu. Une promesse non-tenue de plus, mais les choses ne s'arrêtent pas là.

C'est en effet en ce début de semaine que certains clients ont reçu de nouvelles informations par voie électronique. Les Américains ont été prévenu que les livraisons débutaient, tandis que les Européens ont eu la mauvaise surprise de constater sur la liste des critères établis par le constructeur qu'ils n'étaient pas prioritaires, et ce même si leur réservation avait été effectué le tout premier jour...

Pire encore, aucune date précise - ni de près, ni de loin - n'a été renseignée. Les commandes françaises et européennes seront ainsi honorées "début 2019", sans plus de précisions.

Si Tesla semble jouir d'un statut particulier auprès du public, certains indices ne sont tout de même pas très bons, à l'heure où les pertes de la marque continuent de s'accumuler.

Lire aussi:

 

Galerie: 2018 Tesla Model 3 essai par Inside EVs