Déjà plongé dans un semi-coma, le diesel peut-il encore se réveiller ?

Même si les effets du dieselgate se font encore sentir, le bilan du groupe Volkswagen présente des bénéfices encore jamais rencontrés. C'est donc en position de force, plus que jamais, que le premier groupe mondial est arrivé à Genève.

Dans ce contexte, le PDG du groupe, Matthias Müller, a accepté d'évoquer les sujets les plus houleux, comme la situation actuelle du diesel. Pour rappel, malgré les milliards de pertes liés au scandale, l'entité Volkswagen n'a pas tremblé et, mieux encore, elle présente des chiffres records. On pourrait donc aisément en déduire que la confiance des clients est toujours bien présente et qu'au final, le groupe n'aura même pas eu le temps de trembler.

Matthias Müller

Un peu plus de deux ans après le dieselgate, Müller a étonné tout le monde à Genève cette semaine, en évoquant le possible retour du diesel à l'avant-plan, à l'heure où le monde entier se prépare à l'enterrer en douceur. "Le diesel va connaître une renaissance dans un futur proche parce que les gens qui ont conduit des véhicules diesel comprendront que c'est un type de véhicule très confortable", a ainsi osé le PDG du groupe.

Et le patron de poursuivre sur sa lancée : "Une fois que tout le monde aura compris que les diesels sont "eco-friendly", il n'y aura alors plus de raison de ne pas en acheter".

Volkswagen Diesel Fix Could be New Catalytic Converter

Autant vous dire que certains journaliste sont tombés des nues, à l'heure où l'Allemagne pourrait se séparer du diesel en ville à court terme, et où Volkswagen, à l'instar de tous les ogres de l'industrie automobile mondiale, amorce le virage de l'électrique.

Que faut-il donc en déduire ? S'agit-il là simplement d'une énième intervention visant à rassurer les clients actuels et potentiels au sujet des motorisations diesel du groupe ? Müller tient-il à maximiser les chances de son entité de vendre un maximum de diesel tant qu'il en est encore temps ? Il pourrait également s'agir d'une volonté de bousculer l'industrie et le monde politique afin de voir ce qu'il en ressortira. Un peu comme si, du haut de sa grandeur, Müller secouait l'arbre afin de voir ce qu'il peut en récolter...

Lire aussi: