Du simple au double : ces chiffres sont simplement hallucinants...

Le groupe Volkswagen a présenté son bilan de l'année 2017, et le moins que l'on puisse dire est que les affaires roulent chez les Allemands. Le premier groupe automobile au monde a vu ses résultats dépasser toutes les attentes, et ce malgré les conséquences financières du dieselgate. Volkswagen annonce ainsi un bénéfice net de 11,35 milliards d'euros pour l'exercice 2017, contre 5,14 milliards en 2016 ! Et c'est évidemment incomparable à 2015, année où le scandale avait éclaté et où le groupe avait concédé des pertes de près de 1,6 milliards d'euros.

3 - Volkswagen Golf

Le plus incroyable, c'est que les chiffres de 2016 constituaient déjà un record historique pour le groupe. Que dire alors de ceux-ci...

Le bénéfice opérationnel grimpe en flèche : + 94,5%, s'élevant désormais à 13,818 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires de 230,682 milliards (+ 6,2%). Les liquidités nettes de Volkswagen au 1er janvier 2018 étaient donc de 22,4 milliards d'euros, qui lui permettent de proposer un dividende de 3,90 euros par action simple, soit le double de l'an dernier.

2017 Audi Q5

Précision importante : tous ces chiffres sont déjà amputés des pertes liées aux conséquences du dieselgate. De fait, des charges exceptionnelles à hauteur de 3,2 milliards d'euros impactent encore les résultats. Ces coûts sont directement liés aux rappels de véhicules diesel ainsi qu'aux frais juridiques qui y sont liés. Sans tout ceci, le bénéfice opérationnel aurait franchi le cap des 17 milliards d'euros (17,041 milliards ; + 16,5%) !

Le SUV, premier marqueur de succès

Qui dit premier groupe mondial dit chiffres hallucinants. C'est ainsi que pour l'année 2017, l'ensemble des marques du groupe (Audi, Bentley, Bugatti, Ducati, Lamborghini, MAN, Porsche, Seat, Škoda, Scania, Volkswagen et Ionity) enregistrent bel et bien un chiffre d'affaires record de près de 230,7 milliards d'euros. Cela représente pas moins de 10,7 millions de véhicules vendus à travers le monde, un autre record historique pour le groupe.

Porsche Macan Turbo with Performance Package

Parmi ces ventes de véhicules, la progression la plus impressionnante se situe évidemment du côté des SUV du groupe, qui lui ont permis d'accroître considérablement sa marge opérationnelle, avec pour conséquence directe une rentabilité en hausse de 7,4%.

Pointons enfin le fait que l'augmentation significative des ventes de voitures des marques allemandes les plus chères du groupe, à savoir Audi et Porsche, a également joué un rôle important dans ce bilan total exceptionnel. Porsche, qui continue de progresser d'année en année, a vendu 246.375 autos l'an dernier, soit une augmentation de plus de 4%.

Lire aussi :