Le plus suédois des constructeurs chinois a de l'ambition, beaucoup d'ambition même.

Lynk & Co est un jeune constructeur chinois qui veut réussir en Europe. Pour parvenir à ses fins, il peut compter sur l'expertise de Volvo qui, comme lui, appartient au géant Geely. On dit d'ailleurs que Lynk & Co est la marque sœur de la firme suédoise, ce qui n'est pas abusif puisque les liens qui les unissent sont très étroits.

L'histoire retiendra peut-être que Volvo a de fait participé à la première incursion réussie d'un constructeur chinois sur le Vieux Continent. Reste que pour le moment, aucune Lynk & Co n'est commercialisée chez nous à ce jour. Mais cela va venir, et sans tarder d'ailleurs, avec notamment ce tout nouveau modèle fraîchement dévoilé : le 02.

Lynk & Co 02
Lynk & Co 02

Le 02 est le troisième modèle de la marque. Il fait suite à un autre SUV un peu plus imposant, le 01, et à une berline, la 03. Comme le 01, il est basé sur l'architecture CMA, celle qu'utilise Volvo pour son XC40. Il devrait également reprendre le 1,5 litre de son cousin suédois, en version thermique et probablement aussi en hybride rechargeable. Sur le plan esthétique, le 02 est plutôt bien dessiné, mais il lui manque peut-être ce supplément d'âme qui pousserait le client européen à se détourner d'un modèle aux origines moins exotiques.

Lynk & Co 02

À l'occasion de cette présentation organisée à Amsterdam, Lynk & Co a détaillé son offensive à venir sur le Vieux Continent. Le Volvo chinois ouvrira des points de vente à Amsterdam, Barcelone, Bruxelles, Berlin et Londres, toujours dans des quartiers chics. Mais il compte surtout vendre ses voitures sur internet, ce qui le distingue d'une firme classique. Il proposera des "collections" de ses modèles, chacune correspondant à une configuration précise. Les clients ne pourront pas ajouter d'option. Ce fonctionnement particulier permettra à Lynk & Co de se montrer compétitif en matière de tarifs.

Ce nouveau protagoniste aux dents longues a déjà commencé son offensive en Chine, où le succès est apparemment au rendez-vous. Il produira des voitures dans l'usine belge Volvo fin 2019, puis débarquera sur le marché européen dans la foulée. 

Lire aussi :

 

 

Lynk & Co 02