L'usine belge de Gand produira des Lynk & Co à compter de fin 2019.

Fondée en 2015, la marque chinoise Lynk & Co nourrit de grandes ambitions, y compris en Europe. Elle fait partie intégrante du groupe Geely, groupe qui possède également Volvo. Le constructeur suédois est donc très proche de ce nouvel acteur, dont il détient d'ailleurs 30% du capital. Bientôt, il assurera même une partie de sa production en Europe.

En effet, le site Volvo de Gand (en Belgique) produira des Lynk & Co à compter de la fin de l'année 2019. Le premier modèle de la marque, un SUV sobrement baptisé 01, y côtoiera le Volvo XC40, son clone technique avec lequel il partage plateforme et moteurs. Le site de Gand – l'une des deux usines de Volvo en Europe – assemble en outre la V40, la S60 et la V60. Ouvert en 1965, il emploie aujourd'hui 5000 personnes.

Lynk & Co 01
Lynk & Co 01

"La production conjointe avec Lynk & Co aura un impact positif sur les coûts, les effectifs et les volumes de production de l’usine de Gand, tout en générant de nouvelles économies d’échelle liées à la plate-forme CMA (Compact Modular Architecture) commune à Volvo Cars et Lynk & Co", précise Volvo dans son communiqué.

Lynk & Co compte bien tenter sa chance sur le marché européen, probablement à partir de 2019/2020. Le jeune constructeur chinois a décidé de privilégier un système de ventes directes sur internet, afin de réaliser des économies et donc de proposer des prix plus attractifs. En Chine, il vient de réaliser un départ historique en vendant sur internet un stock de 6000 voitures en à peine plus de deux minutes.

Lire aussi :

 

 

Galerie: Lynk & Co 01