Un véritable bon soixante ans en arrière !

Lors de l’édition "Classic" du grand prix de Monaco qui s’est déroulée en 2014, nous avons eu la chance d’apercevoir un véhicule rare qui aura fait les grandes heures du constructeur anglais dans les années 1950, en remportant deux fois les 24 Heures du Mans en 1951 et en 1953 : la Jaguar C-Type.

Lire aussi :

Fruit de l’évolution des Jaguar XK120 engagées au Mans en 1950, la Jaguar C-Type dispose d’un moteur six cylindres en ligne à position longitudinale avant. D’une cylindrée de 3442 cm3 développant une puissance de 220 chevaux, l’engin était à l’époque ce qui se faisait de mieux en matière de sport automobile. Avec un poids contenu de 941 kilos, il n’en fallait pas moins pour atteindre une vitesse maximale de 240 km/h.

Lire aussi :

C’est Alex Buncombe, un jeune pilote évoluant chez Nismo, qui a pris en main la C-Type, une auto qui nécessite tout de même de bonnes notions de pilotage à une époque où les aides à la conduite étaient rares.