Un manque à gagner pour le gouvernement britannique.

Le constructeur de voitures de sport est une nouvelle fois dans la tourmente au Royaume-Uni. Le journal The Times rapporte que Porsche aurait truqué les émissions de CO2 du Cayman R. En effet, selon une source proche du dossier, Porsche a souhaité "arranger" ses clients, en effectuant les tests antipollution à partir de la seconde vitesse, au lieu d'opter pour le premier rapport comme cela devrait normalement être le cas.

Vous aimerez aussi:

Ainsi, grâce à cette petite manœuvre, Porsche UK certifie que son Cayman R rejette 221 gCO2/km au lieu de 228 gCO2/km comme c'est le cas pour les autres Porsche Cayman R vendus en Europe. La différence est certes mineure, mais cela permet au Porsche Cayman R d'entrer dans une catégorie où le montant de la taxe est moindre. Selon le journal, les propriétaires payent 358 euros par an au lieu de 614 euros par an. C'est donc un manque à gagner pour le gouvernement britannique.

Porsche Cayman R, 17.11.2010
Porsche Cayman R, 17.11.2010

Cette découverte fut réalisée par une équipe d'avocats et de juristes dont le client a attaqué en justice le constructeur suite à un défaut de fabrication sur son véhicule. Le Cayman R de ce client a finalement été réparé par Porsche, mais ce dernier a souhaité en savoir davantage sur le décalage entre les émissions de CO2 des Cayman R anglais et le reste de l'Europe.

Pour rappel, le Cayman R a un moteur de six-cylindres à plat dont la puissance est de 330 ch et 370 Nm de couple. Avec 1295 kg sur la balance, le coupé est capable de passer de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes.

Source : The Times

 

 

Porsche Cayman R