Agressive ? Que d'apparence !

Liberty Walk est un préparateur automobile d'origine japonaise, et dont la réputation n'est plus à faire. Aujourd'hui, le spécialiste de la customisation automobile propose de doper le style de la Daihatsu Copen ; un petit roadster qui n'est vendu que dans le pays du Soleil-levant. Aussi étrange que cela puisse paraître, Liberty Walk a fait le choix de greffer des pièces issues ou inspirées de la terrible Nissan GT-R

Le changement le plus important est visible à l'avant, au niveau du bouclier et de la calandre. La Daihatsu Copen reçoit la nouvelle calandre de Nissan, au milieu de laquelle est inséré le fameux "GT-R". Un peu plus bas, la transformation se poursuit avec l'ajout d'une plus grande entrée d'air et d'un splitter noir qui n'est pas sans rappeler la version Nismo de la GT-R.

Liberty Walk Daihatsu Copen
Liberty Walk Daihatsu Copen

L'arrière de la voiture n'est pas en reste. On retrouve là aussi des éléments extraits de la Nissan GT-R, comme le bouclier avec ses quatre canules d'échappement ainsi que l'immense aileron extirpé de la Nismo. Le résultat est saisissant, la Copen devient beaucoup plus plaisante à regarder, d'autant plus qu'il est possible d'opter pour les légendaires extensions d'ailes signées Liberty Walk. 

Les jantes ont naturellement été remplacées et la caisse a été rabaissée afin de lécher le sol. En revanche, la mécanique de la voiture reste inchangée, et le moins que l'on puisse, c'est qu'elle n'a rien d'incroyable... loin de là ! En effet, de série, cette voiture est livrée au Japon avec un moteur trois-cylindres de 63 ch et 92 Nm de couple ! Autant vous dire que la première voiture que vous avez conduite après l'obtention de votre permis était au moins aussi puissante que la Copen.

Ce n'est donc qu'une transformation esthétique, le cœur de la voiture reste inchangé.

Vous aimerez aussi:

 

 

 

Galerie: Liberty Walk Daihatsu Copen