Il verra peut-être le jour, mais pas avant 2024.

Depuis l'arrivée de l'Urus, le catalogue de Lamborghini compte trois modèles. Et les têtes pensantes de la firme estiment que cela est amplement suffisant compte tenu des défis actuels.

En marge du Festival de Goodwood, Stefano Domenicali, le patron de Lamborghini, a expliqué à des journalistes anglais que sa marque devait d'abord penser à sa croissance en volume avant d'envisager le lancement d'un nouveau modèle. "À la fin de l'année prochaine, nous pourrions être vraiment proches des 8000 unités annuelles. Et nous ne devrions pas sous-estimer ce que cela signifie pour une entreprise qui était si petite il n'y a pas si longtemps", a-t-il déclaré. "Nous ne sommes plus un garage ; nous évoluons maintenant à un autre niveau, et nous devons avoir une nouvelle mentalité, penser comme une entreprise"

Lire aussi :

Le prochain chantier consiste donc à adapter l'outil industriel – et les mentalités – aux nouvelles ambitions de la marque, à tenir un rythme de production sensiblement plus élevé sur le long terme. Dans ces conditions, Stefano Domenicali estime qu'un quatrième modèle ne pourrait voir le jour avant 2024/2025. Mais au fait, quelle forme prendrait ce nouveau rejeton flanqué du taureau ? Nul ne le sait de façon certaine pour le moment, mais deux hypothèses semblent se dégager à ce stade : une berline quatre portes, qui pourrait être une sorte d'héritière du concept Estoque de 2008, ou bien une nouvelle sportive à moteur central arrière.

Dans un autre entretien, Stefano Domenicali a confirmé que les prochaines générations d'Aventador et de Huracan seraient dotées d'une motorisation hybride. Pour la première, la marque italienne a déjà tranché : ce sera un moteur V12 électrifié. Pour la seconde, elle pense à un V10 hybride mais hésite encore.

Source : Autocar