La production va bientôt commencer.

Née en Suisse, la petite Microlino fait revivre l'esprit de l'Iso Isetta, qui fit notamment le bonheur de BMW dans les années 50. Rétro sur le plan du look mais moderne en matière de conception, elle embarque une motorisation entièrement électrique délivrant 20 chevaux et 110 Nm de couple. Sur le modèle de base, l'électricité est stockée dans des batteries de 8 kWh offrant une autonomie d'environ 120 km. Une déclinaison plus aboutie embarque des batteries de 14,4 kWh et annonce une autonomie de 215 km.

Si l'on vous reparle de cette drôle de voiture aujourd'hui, c'est parce que son géniteur Micro Mobility Systems vient d'annoncer qu'elle est maintenant homologuée et donc prête à prendre la route. Avec un peu de retard certes, la forme particulière de la voiture et la porte frontale ayant quelque peu compliqué les choses. "C'est un grand pas en avant, car cela signifie qu'à partir de maintenant, chaque Microlino que nous produisons est légale dans toute l'Europe. Nous avons obtenu des résultats étonnants lors des tests d'autonomie et avons dépassé nos estimations initiales. Pour la petite batterie (8 kWh), nous avons atteint 126 km lors des essais routiers et pour la grande (14,4 kWh), 202 km", a précisé le constructeur.

Microlino
Microlino

Les premiers exemplaires seront produits dans le courant de l'année 2018. Micro Mobility en fabriquera une série de 25, qui seront utilisés pour réaliser des tests routiers. Les voitures à destination de particuliers seront, elles, assemblées à partir de l'année prochaine. Elles seront d'abord vendues en Suisse, puis ultérieurement en Allemagne. Le prix de base sera fixé à environ 12'000 euros.

Lire aussi :

 

Galerie: Micro Mobility Microlino