Les voitures anciennes investissent les rues de Paris !

À nouveau cet été, plus de 700 voitures anciennes se sont donné rendez-vous sur l'esplanade du Château de Vincennes, pour la onzième édition de la Traversée de Paris, un événement placé sous le signe de la passion de l'automobile organisé deux fois par an par l'association Vincennes en Anciennes. De nombreux passionnés d'anciennes ont participé à une balade à travers les rues de la capitale, et ont pris part à un pique-nique géant dans le Parc de l'Observatoire de Meudon, avec une vue imprenable sur Paris.

Pour y participer, une seule condition : les véhicules engagés doivent avoir plus de 30 ans, mais aucune distinction n'est faite entre les types de véhicules, que ce soit voitures, motos, tracteurs, vélos, véhicules utilitaires ou même des autobus ! Comme lors des précédentes éditions, de nombreux coupés, cabriolets, ou encore véhicules militaires étaient également au rendez-vous.

La Traversée estivale de Paris 2018
La Traversée estivale de Paris 2018

Dès les premières heures de la matinée, les nombreux participants, tous habillés de blanc ou en tenues d'époque, étaient au rendez-vous devant le Château de Vincennes, afin de procéder aux dernières vérifications d'usage avant le départ. C'est parti pour une grande boucle d'une trentaine de kilomètres à travers Paris, avec comme thème cette année : les lieux de tournage des films mythiques dans les rues de la capitale.

Une page d'histoire cinématographique en anciennes

Le parcours nous a permis de redécouvrir les lieux emblématiques de Paris, tout en passant par des lieux de tournage de films comme la rue Poliveau dans le 13ème arrondissement et son café "la Traversée de Paris" qui rend hommage au film éponyme où l'on retrouve Jean Gabin, Bourvil et Louis de Funès, les Grands Boulevards et le Zoo de Vincennes aperçus dans le film "Le père noël est une ordure", la Place de la Concorde, ou encore la Porte Dauphine, lieu de départ du court-métrage "C'était un rendez-vous" de Claude Lelouch, qui s'est élancé à toute vitesse dans les rues de Paris avec sa Mercedes.

Aujourd'hui, il n'est pas question de vitesse pour la Traversée de Paris mais d'une simple balade sous l'œil amusé des badauds, parisiens ou touristes de passage, toujours ravis de croiser de nombreux véhicules d'époque dans une ambiance bon enfant : carrosseries rutilantes et vrombissement des moteurs étaient en effet au rendez-vous à une heure où la ville est habituellement plus calme en ce dimanche matin.

La Traversée estivale de Paris 2018
La Traversée estivale de Paris 2018

Parmi les voitures que l'on a pu retrouver, outre les habituelles Citroën 2 CV, Porsche 911, Fiat 500, Renault 4L et autres Ford Mustang très appréciées des amateurs d'anciennes, étaient également présentes de nombreuses autres voitures françaises, allemandes, italiennes, britanniques ou américaines, entièrement restaurées et rutilantes ou bien encore "dans leur jus"... Le patrimoine de la police était à l’honneur avec la Méhari de gendarme de Saint-Tropez, le célèbre panier à salade ou encore les 4CV, Dauphine, Simca 1100, DS 19 ou Renault 12 Break de l’Amicale Police Patrimoine.

Il y en avait pour tous les goûts, et tous les budgets. La voiture la plus ancienne du cortège était une Ford T de 1920, suivie de 4 Citroën, modèle 5 HP de 1923, et une Trèfle de 1925. Toutes les marques étaient représentées : Citroën, Renault, MG, Peugeot, Ford, Triumph, Mercedes, Porsche, Jaguar, Fiat, BMW, Chevrolet, Alfa Romeo, Volkswagen, Cadillac, Austin Healey, Rolls-Royce ou encore Simca, Dodge, Panhard, Hotchkiss, Facel Vega, Buick... Côté deux-roues, la moto la plus ancienne était une Motoconfort T4 de 1930.

La balade s'est traditionnellement terminée à la Terrasse de l'Observatoire de Meudon, où de nombreux visiteurs étaient présents pour accueillir les équipages. Durant l'exposition-pique-nique, les nombreux passionnés et collectionneurs de véhicules militaires de l'UNIVEM (Union Nationale des collectionneurs de Véhicules Militaires historiques) ont mis en place un campement militaire, qui avait cette année pour thème le Red Ball Express, un système de convoyage routier mis en œuvre par les forces alliées après la percée marquant la fin de la bataille de Normandie.

Lire aussi:

Une nouvelle fois, la Traversée de Paris est la preuve que la passion de l'automobile est toujours intacte en France, et en particulier au cœur de la capitale malgré une politique locale de plus en plus autophobe... Le prochain rendez-vous, hivernal cette fois-ci, se tiendra au tout début de l'année 2019, à une date qui sera ultérieurement reconfirmée par l'association Vincennes en Anciennes organisatrice de l'évènement.

Photos : Tran Ha / Motor1.com

Galerie: La Traversée estivale de Paris 2018

Photo: Tran HA