La confirmation sera faite en octobre

Toyota a longtemps refusé d'intégrer le système Android Auto, notamment parce qu'elle craignait que Google utilise des informations confidentielles et privées des clients du constructeur. C'est non sans un certain retard que la marque japonaise va adopter le système Android, qui devrait être présent dans tous ses futurs modèles.

Lire aussi

L'annonce devrait être confirmée ce mois-ci, peut être dès le Mondial de l'Automobile, qui ouvre ses portes aux professionnels mardi, et sera ouvert au grand public du 4 au 14 octobre. Le constructeur nippon va finalement rattraper son retard et semble avoir mis de côté ses craintes envers une potentielle intrusion trop importante du géant du web dans ses voitures.

Ou peut-être s'est-il rendu compte de son retard trop important au sujet de la connectivité avec le smartphones pour ses interfaces, car on se rappelle que le rival d'Android Auto, Apple CarPlay, a fait son arrivée dans la gamme Toyota en tout début d'année. Malgré tout, c'est bien Android et non iOS qui est majoritaire mondialement, et il était impossible de passer à côté de ce problème.

L'information n'a pas encore été donnée, quant à savoir s'il sera possible pour les clients déjà possesseurs d'une Toyota de faire installer Android Auto de manière rétroactive dans leur véhicule. Si c'est proposé pour les clients disposant au moins des modèles avec un écran tactile suffisamment important pour accueillir l'interface, il faudra au moins effectuer un passage en atelier pour effectuer la modification.

 

Retrouvez la Toyota GT86, édition Le Mans