Une version quatre roues motrices sera-t-elle proposée ?

Il semblerait que la Prius soit sur le point d'évoluer, et même d'élargir sa gamme. En tout cas, Toyota vient de dévoiler une image teaser de l'auto dans la neige accompagnée de la légende suivante : "L'automne est là, l'hiver est proche, mais la Prius 2019 sera efficace sur toutes les routes, qu'elles soient enneigées ou dégagées". Ces indices mettent sur la piste d'une nouvelle déclinaison à quatre roues motrices de la Prius, qui pourrait du reste recevoir un petite restylage.

La Prius AWD serait évidemment plus polyvalente qu'une deux roues motrices, ce que Toyota a peut-être voulu souligner en dotant la voiture de barres de toit, plus ou moins synonymes d'évasion. Certains pensent également déceler une hauteur de caisse un peu plus importante, mais très franchement, on ne peut pas être catégorique sur ce point-là.

Comme le nouveau RAV4, la Prius est basée sur la plateforme TNGA. Par conséquent, une version quatre roues motrices pourrait tout à fait emprunter au SUV la solution du second moteur électrique implanté sur l'essieu arrière. Avec ce dispositif, la répartition du couple entre les deux essieux varie entre 100/0% et 20/80% selon les conditions. La transmission se charge elle-même de modifier le rapport de couple.

Toyota pourrait aussi améliorer la polyvalence de son modèle en privilégiant une solution moins coûteuse, qui consisterait par exemple à monter des pneus neige et à rehausser légèrement le véhicule. Cette hypothèse paraît toutefois moins plausible.

Nous en saurons plus à la fin du mois, lorsque le salon de Los Angeles ouvrira ses portes.