Ce prototype était déjà proche du modèle définitif.

Après avoir présenté la Speedtail, McLaren lève le voile sur "Albert", un prototype de pré-production de son "hyper-GT". Il fut également dénommé MVY02 en interne mais, entre nous, cette appellation est quand même bien moins sympathique.

Le nom d'Albert a déjà été utilisé pour des prototypes de la McLaren F1 de 1992. Il fait écho à Albert Drive, rue dans laquelle se trouvaient les locaux utilisés pour la conception de cette auto mythique.

Le prototype Albert est conforme au modèle définitif sur le plan technique. Il dispose en effet du même châssis et de la fameuse motorisation hybride délivrant 1050 ch. Étrangement, celle-ci n'a pas été présentée dans le détail par McLaren, mais on présume qu'elle est basée sur le V8 4,0 litres bi-turbo de la marque. Elle offre des performances tout bonnement incroyables, comme l'illustrent le 0 à 300 km/h en 12,8 secondes et la vitesse de pointe mesurée à 403 km/h. 

McLaren Speedtail Albert
McLaren Speedtail Albert

Esthétiquement, Albert n'est pas tout à fait identique à la Speedtail de série. Hormis sa peinture spéciale, il montre un visage un peu différent le rapprochant d'une 720S. Pour rappel, un autre mulet créé avant Albert reprenait fidèlement la carrosserie de cette même 720S.

La Speedtail de série entrera en production en fin d'année prochaine et arrivera progressivement sur les routes en 2020. Avec seulement 106 exemplaires programmés (et par ailleurs tous réservés), elle ne courra pas les rues. Son prix a été fixé à 1'750'000 livres hors taxes, soit près de deux millions d'euros !

 

Galerie: McLaren Speedtail 'Albert'