Garage Italia Customs ne recule devant rien.

Cela ne se voit pas de l'extérieur, mais cette Fiat 600 Multipla de 1962 restaurée par Garage Italia Customs a une vraie dimension artistique. Les occupants qui prendront place à son bord découvriront en effet une reproduction d'une œuvre baroque. 

L'œuvre en question est la fresque  "Le Triomphe de la Divine Providence" réalisée par le peintre italien Pierre de Cortonne entre 1633 et 1639. Les petites mains de Garage Italia Customs l'ont visiblement reproduite sur des pièces de cuir, qu'elles ont ensuite tapissées à l'intérieur de la voiture, sur le pavillon et les sièges notamment.

Trionfo della Divina Provvidenza

Le travail de personnalisation ne s'est pas limité à cela. En effet, cette Fiat 600 Multipla reçoit également une peinture bicolore bleu / ivoire rappelant les premiers exemplaires produits dans les années 60. Les deux couleurs sont séparées par une bande réalisée à partir d'authentiques feuilles d'or de 24 carats. Les moulures initialement chromées de la carrosserie reçoivent un traitement jaune doré.

Enfin, cette Fiat 600 Multipla présente une autre particularité marquante : elle a abandonné son vieux quatre-cylindres essence au profit d'une motorisation entièrement électrique fournie par la société italienne Newtron. L'autonomie est estimée à environ 150 km et la vitesse maximale atteint 95 km/h.

La voiture a été réalisée pour le compte de l'hôtel St. Regis de Rome. À son bord, des clients et invités de l'enseigne découvriront d'une façon originale les charmes de la capitale italienne.

Dans un autre projet récent, Garage Italia Customs s'est attaqué à une icône de l'industrie automobile transalpine, la Fiat Panda. Et pas n'importe laquelle, puisque l'exemplaire restauré a appartenu à Gianni Agnelli, ancien dirigeant de Fiat.

 

Galerie: Fiat 600 Multipla by Garage Italia