Sur le chemin du succès.

En 2010, McLaren s'est lancé dans la course de l'industrie automobile face à des concurrents de taille comme Ferrari ou Lamborghini. En 2015, la marque a vendu 1650 véhicules, deux ans plus tard, les ventes de McLaren ont atteint 3340 unités. En 2018, les ventes de la marque britannique ont encore progressé, de 43,9 % par rapport à 2017. Au total, McLaren a vendu 4806 véhicules ; c'est une année record pour le constructeur !

Le marché de prédilection de McLaren est l'Amérique du Nord, qui représente plus d'un tiers des ventes. Mais c'est en Chine que le Britannique a multiplié son chiffre d'affaires et ses ventes, qui ont explosé de 122,5 %. En Europe, les ventes sont en hausse de 44,2 %, ce qui est très encourageant ! Actuellement, pour atteindre la barre des 6000 ventes annuelles, McLaren ouvre de nouvelles concessions un peu partout dans le monde. Dernièrement, des concessions ont été inaugurées en Lettonie et en Pologne.

Concept de lignée de McLaren Speedtail
McLaren 720S Spider

D'un autre côté, le fabricant britannique enchaîne les lancements de voitures, à l'image de la McLaren Speedtail dont les 106 exemplaires ont tous trouvé preneur, ou de la toute nouvelle McLaren 720S Spider. De plus, le département de personnalisation interne MSO (McLaren Special Operations) a vu son carnet de commandes se multiplier par trois en seulement une année. Il faut dire que les riches clients ont les moyens de dépenser des milliers d'euros supplémentaires afin de personnaliser leur voiture selon leurs envies. 

En novembre dernier, McLaren a ouvert un second site, le McLaren Composites Technology Centre (MCTC) qui est dédié entre autres à la production de châssis en fibre de carbone. McLaren tient à soigner le poids de ses voitures, d'autant plus que d'ici 2024, tous ses modèles seront hybrides (les modèles hybrides sont un peu plus lourds que les modèles thermiques). 

 

Galerie: McLaren 720S Spider